Connectez-vous S'inscrire






Société

Geoffroy Didier amuse le Web en proposant des tests de radicalisation au collège

Rédigé par Samba Doucouré | Mardi 9 Août 2016

Au concours Lépine des idées visant à contrer la « radicalisation » des musulmans, le conseiller régional LR Geoffroy Didier est sorti du lot en proposant des tests de radicalisation pour les collégiens. Une proposition jugée absurde pour de nombreux internautes, qui se sont lancés dans un concours de questionnaires destinés à juger la prétendue radicalité des élèves.



Au lendemain de l’arrestation d’une adolescente de 16 ans se disant prête à commettre un attentat en France, Geoffroy Didier a émis une proposition inattendue mardi 9 août. Invité de la matinale d’Europe 1, le candidat à la primaire LR pour l’élection présidentielle suggère des tests de radicalisation pour les collégiens. Il préconise qu’ils se déroulent lors d’entretien avec un psychologue « à titre de prévention ».

« La majorité des attentats récents ont été commis par des jeunes qui sont allés à l'école en France. (...) Ces jeunes passent sous l'influence d'Internet en consultant des sites et vidéos jihadistes ou sont recrutés par des imams salafistes qui viennent jusqu'à la sortie de certains collèges et lycées », explique le cofondateur du courant de la Droite forte. Geoffroy Didier précise que les questions pourraient être du type : « Refusez-vous des activités sportives sous prétexte qu'elles sont mixtes ? », « Comment qualifiez-vous les récents attentats en France ? », « Que pensez-vous du jihad ? », « Consultez-vous ou avez-vous déjà consulté des vidéos ou sites appelant au jihad ? »

La proposition a fait vivement réagir les réseaux sociaux, en particulier Twitter où le hashtag #TestDeRadicalisation a figuré en tête des sujets les plus commentés durant l’après-midi. Les twittos se sont amusés à imaginer quelles autres questions pourraient figurer dans le questionnaire suggéré par Geoffroy Didier.












Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu