Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Fin du Ramadan 2016 : appel au discernement

Rédigé par Ahmed Jaballah | Samedi 2 Juillet 2016

Quand aura lieu l'Aïd al-Fitr 1437/2016 en France ? Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a tranché, ce qui n'est pas le cas du Conseil français du culte musulman mais aussi de l'UOIF cette année. Ahmed Jaballah, ex-président de l'UOIF aujourd'hui à la tête du CTMF, lance un appel au discernement face aux confusions qui naissent des débats autour de la détermination des dates du mois du Ramadan.



Fin du Ramadan 2016 : appel au discernement
Je suis les échanges autour de la question de la fixation des mois lunaires et je trouve qu’il y a beaucoup de confusion à lever pour voir sereinement plus clair et sortir des positions tranchées.

Deux points essentiels méritent d’être éclaircis.

Le premier point concerne cette opposition que beaucoup supposent entre la vision du croissant et le moyen du calcul scientifique. En réalité, le calcul scientifique proposé par les instances religieuses qui l’adoptent n’est qu’un calcul de la vision.

C’est exactement comparable au calcul des horaires de prières qui nous informe préalablement de l’heure du coucher du soleil, par exemple, selon des procédés scientifiques vérifiés, et nous acceptons cette information sans aller chaque fois la vérifier avec une observation directe. En effet, ceux aujourd’hui qui veulent opposer la vision au moyen du calcul ne font que créer un problème qui n’existe pas.

Le deuxième point concerne l’information relative à la vision du croissant, il n’y a que deux méthodes reconnues par les jurisconsultes et les scientifiques : soit une vision qui prend en compte la diversité des levants (avis minoritaire chez les savants), soit une vision qui se fonde sur l’unité des levants (avis de la majorité des savants et de tous les académies de fiqh qui se sont prononcées sur cette question).

Ainsi, ceux qui ne suivent pas une observation locale sont nécessairement dans la deuxième méthode, sauf que ceux-là, vont faire une différence entre une vision possible qu’ils refusent et une autre qu’ils vont retenir ! Que la vision soit possible dans le continent américain, en Asie, en Afrique ou dans n’importe quelle région du monde, il s’agit bel et bien d’une vision de notre globe terrestre dont le Créateur, soit-il exalté, est le Même.

Pourquoi acceptons-nous une vision et refusons une autre alors que nous suivons pratiquement la méthode de l’unité des levants ?

Il est étonnant de voir ceux qui ont annoncé le début de ramadan de cette année 1437-2016 se fondant sur une vision annoncée dans des pays musulmans alors que cette vision n’est pas possible scientifiquement, cependant ils ignorent une vision possible dans le continent américain ! Et, en effet, le début de ce mois de ramadan était conforme à cette vision et non pas à celle qui est retenue. Cette position est vraiment incompréhensible !

Pour le mois de shawal 1437-2016, la vision ne sera pas possible dans le monde musulman, mais elle est possible dans tout l’ouest de l’Amérique latine.
Pourquoi refusons-nous cette vision alors qu’on ne prétend pas suivre une vision locale et que l’on est pratiquement sur la méthode de l’unité des levants ?

D’ailleurs, l’annonce du mois de ramadan qui était faite cette année avant le coucher du soleil − je le rappelle ! − confirme bien que l’on n’est pas dans la méthode d’une vision locale, car comment voir le croissant avant le coucher du soleil ?

Alors si nous sommes dans une vision universelle, respectons notre logique et sortons des contradictions injustifiées.

Rappelons que notre Prophète (salla Lahou alayhi wa Salam) a dit dans le hadîth sahih que Dieu lui a accordé que toute la Terre soit pour lui et sa communauté un lieu de prière et que, lorsque le musulman se trouvant dans n’importe point de ce monde, il est l’heure de la prière alors il doit prier.

Qu’Allah nous donne le discernement et la guidance.

*****
Ahmed Jaballah est président du Conseil théologique musulman de France (CTMF).






Loading














Recevez le meilleur de l'actu