Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

Festival Musiques Métisses : 40 ans de richesses et de diversités sonores

Rédigé par Fatima Khaldi | Vendredi 22 Mai 2015

Le festival Musiques Métisses d’Angoulême fête sa 40e édition ces 22, 23 et 24 mai 2015, l’occasion pour son fondateur Christian Mousset de célébrer l’événement avant de tirer sa révérence et laisser la place à un nouveau programmateur.



Orange Blossom, groupe world music aux influences arabes et occidentales teintées d'électro. (Photo : © Adrien Selbert)
Orange Blossom, groupe world music aux influences arabes et occidentales teintées d'électro. (Photo : © Adrien Selbert)
Nourri d’humanité créatrice et voyageuse, le programme du Festival Musiques Métisses ne cesse de réjouir les oreilles des mélomanes venus de tous horizons. Quatre décennies de défrichages sonores où des artistes connus ou moins connus ont partagé la scène et donné vie à des débats, rencontres, rétrospectives, expositions et projections.

L’aventure se poursuit cette année avec une programmation qui laisse une large place à l’Afrique avec en tête d’affiche : l’incontournable Salif Keita ; le prince du reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly ; le jeune phénomène du rap sénégalais Faada Freddy ; les rois du groove béninois Vaudou Game ; ou encore Seydou Boro, l’esthète burkinabé ; sans oublier Boubacar Traoré, le vétéran du blues malien.

Pour un métissage musical réussi, on retrouve également le roi du rap marseillais Akhenaton, la rayonnante chanteuse israélienne d’origine éthiopienne Ester Rada et le très électro groupe Orange Blossom mené par l’envoûtante Hend Ahmed.

Comme chaque année depuis 40 ans, le festival permet aussi de découvrir de nombreux auteurs venus des quatre coins du monde. On retrouve ainsi Guadalupe Nettel, jeune auteure mexicaine, Irina Teodorescu, auteure roumaine qui vit en France depuis 1998, Antonia Neyrins, écrivaine-carnettiste franco-espagnole, Pat Masioni, illustrateur, caricaturiste congolais, Shumona Sinha, romancière indienne et bien d’autres…

Festival de la diversité, culturelle, générationnelle et sociale, Musiques Métisses met également en place des actions d’échanges qui permettent de tisser des liens entre les habitants, les associations, les établissements scolaires et les communes, sans oublier l’opération Passeport permettant de financer des pass 3 jours au festival pour près de 1 500 personnes en difficulté économique ou sociale dans la région.

Un peu de ciné aussi, avec une sélection de films inédits qui ne seront dévoilés qu’au moment du festival.

Enfin, pour clôturer le festival en beauté, place à la danse sur un dancefloor à ciel ouvert où rythmes électro, coussins berbères et samossas à snacker feront un merveilleux ménage.

Programme complet ici





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu