Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Face aux crimes sionistes et à la complicité de l’État français : résistance !

Rédigé par Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS) et Mouvement des Jeunes Palestiniens (PYM) | Mardi 22 Juillet 2014



Nous étions 30 000 à Paris dimanche 13 juillet en soutien à la résistance palestinienne et contre la complicité du gouvernement français avec les criminels sionistes. Pour contrer notre mobilisation populaire, les lobbys sionistes ont inventé une attaque contre une synagogue et mobilisé leurs réseaux, de la LDJ au sommet de l’Etat, en passant par le CRIF et les médias dominants, afin de disqualifier notre lutte contre le colonialisme.

Malgré l’interdiction ordonnée, 10 000 personnes ont manifesté à Barbès samedi 19 juillet. La censure et la répression ont créé les conditions d’une explosion dont François Hollande et Manuel Valls portent l’entière responsabilité.

Ils souhaitent nous interdire d’exprimer notre soutien à la lutte héroïque du peuple palestinien. Ils souhaitent nous interdire de clamer fièrement notre opposition au sionisme. Nous répondons : résistance !

Face à un système raciste et islamophobe, une gauche et une droite françaises qui n’ont pas rompu avec les vieux réflexes coloniaux, alors que l’oppression s’abat sur les nôtres, arabes, musulmans, noirs, habitants des quartiers populaires, un droit et un devoir s’imposent à nous : nous opposer aux dirigeants corrompus et hypocrites qui soutiennent Israël.

La lutte en cours à Gaza et dans toute la Palestine est la nôtre : il s’agit de mettre en échec un projet colonial qui allie une idéologie raciste à une technologie meurtrière dont le but est de nous neutraliser. Incapables d’arrêter les roquettes de la résistance palestinienne, les sionistes massacrent les familles et bombardent aveuglément maisons, dispensaires, mosquées.

Cette bataille ne sera pas finie tant que le siège de Gaza est maintenu et que les sionistes emprisonnent et torturent les nôtres. Cette guerre ne sera gagnée que quand nous serons tous unis, pour notre dignité… et la libération de la Palestine.

La lutte armée en Palestine se prolonge ici par notre mobilisation, dans la rue, et en intensifiant, partout, la campagne pour le boycott et les sanctions contre l’Etat sioniste. Prenons nos responsabilités, organisons-nous de façon autonome, rallions tous les soutiens sincères à notre juste cause !

- Halte à l’agression contre Gaza – Halte au blocus

- Soutien total et inconditionnel à la résistance palestinienne sous toutes ses formes

- Liberté pour tous les prisonniers palestiniens

- Soutien à la campagne BDS – Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël

- Halte à la complicité des dirigeants français et européens


MANIFESTATION IlE-DE-FRANCE : MERCREDI 23 JUILLET à 18h PLACE DENFERT-ROCHEREAU

MANIFESTATION NATIONALE : SAMEDI 26 JUILLET à 15H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

Premiers signataires : Union Générale des Etudiants de Palestine-GUPS Paris; Mouvement des Jeunes Palestiniens-PYM France; Associations de Palestiniens en Ile-de-France; Fatah France; Génération Palestine; Parti des indigènes de la république (PIR); Uni-T; IJAN; Ameddias; La Courneuve-Palestine; Actions Terres du Monde; Abna Philistine; Comité Action Palestine; ISM-France; Europalestine; Collectif des musulmans de France; GAB; Campagne Abrogation des Lois Islamophobes (A.L.I); Association des Marocains en France; Mouvement Echaâb (Tunisie); collectif BARAKA; AMDH-Paris/IDF; Ettakatol (FDTL); Américains contre la guerre (AAW); Respaix Conscience Musulmane; L’Action Antifasciste Aube Champagne-Ardenne; Bouge qui Bouge (77); H2B (77);L’Association la Colombe et L’Olivier; Amatullah (Bagnolet); Ziri (Bagnolet); collectif HAMEB; ARAC NOISIEL; Cuba Si France; Le front populaire de Tunisie; Federation des Associations des Marocains en France; AFAPREDESA; Etudiants Musulmans de France; Culture&Solidarité; UniEs-vers-elles.

Vous aussi signez l’appel et envoyez vos dons pour soutenir la mobilisation.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu