Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : une femme arrêtée après le dépôt d'un (faux) colis piégé dans une mosquée

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 22 Juin 2016



Irina Bihary est une quadragénaire régulièrement hospitalisée pour des troubles mentaux. Dimanche 19 juin, elle s’est rendue dans la salle de prière de l’Islamic Foundation, à Sunrise dans le sud de la Floride, et y a déposé un sac en papier qui contenait une batterie, des fils et un téléphone portable.

Lorsque deux fidèles de la mosquée sont venus à sa rencontre pour lui parler, elle leur a posé d’étranges questions sur le nombre de personnes attendues pour la prochaine prière avant de dire : « Je m’en fiche si nous mourrons tous ici aujourd’hui et si tout explose… nous allons tous mourir de toute façon. »

Alertée, la police s’est rendue sur place. Irina Bihary a alors repris ses affaires et a tenté de fuir au bord de sa voiture mais a été vite rattrapée sur le parking. Pendant l’interpellation, elle a assené un violent coup de pied sur la portière arrière du véhicule de la police. Les dégâts occasionnés sont estimés à 1 200 $. La mosquée a été évacuée par mesure de sécurité et le sac en papier a été retrouvé dans la voiture sans le téléphone portable.

La forcenée a affirmé devant la police que les fidèles de la mosquée étaient tous des « parasites » qui avaient tué son mari et qui, par ailleurs, ne sont pas de véritables musulmans. Interpellée au motif de dégâts criminels et possession de fausse bombe, Irina Bihary a été ensuite prise en charge par un hôpital pour une évaluation psychologique.

Lire aussi :
Drame de la mosquée d'Arras : le suivi psychiatrique en question
Meurtre d'un musulman au Beaucet : un crime islamophobe ?
Rouen : terreur dans un supermarché halal




Loading













Recevez le meilleur de l'actu