Connectez-vous S'inscrire






Société

Depuis 2015, le boom des universités délivrant des diplômes de laïcité

Rédigé par | Lundi 18 Septembre 2017

Les établissements dispensant des formations à la laïcité sont de plus en plus nombreux et quadrillent désormais le territoire français. En 2015, seules cinq universités en métropole proposaient ces diplômes universitaires « civiques et civils ». Depuis, ces DU ont été rendus obligatoires pour les cadres religieux - aumôniers en particulier - par le gouvernement. Qu'ils soient agrées ou non, ils ne sont aujourd'hui pas moins de 18, selon nos décomptes. Tour d’horizon de ces « DU laïcité ».



Depuis 2015, le boom des universités délivrant des diplômes de laïcité
Depuis le 5 mai 2017, un décret rend obligatoire la possession d’un diplôme « sanctionnant une formation civique et civile agréée » pour les futurs aumôniers pénitentiaires, hospitaliers et militaires. Cette obligation ne concerne pas que les nouveaux engagés puisque les aumôniers déjà en fonction devront s’y soumettre d’ici deux ans.

Lancé pour la première fois en 2008 par l’Institut catholique de Paris (ICP), le diplôme universitaire « Religions, laïcité et interculturalité » a été conçu à l’époque en étroite collaboration avec le ministère de l’Intérieur. L’université de Strasbourg en 2011 puis celle de Lyon en 2012 ont suivi. En 2015, elles étaient cinq en métropole et deux en outre-mer (voir plus bas) à proposer des diplômes universitaires « civiques et civils » mais, après les attentats de janvier 2015 puis de novembre 2015, le gouvernement était bien décidé à en voir se développer davantage à travers le territoire.

Les formations, pour être valides auprès des autorités, doivent inclure 120 à 160 heures de cours. L’essentiel du programme porte en général sur le droit, le fonctionnement des institutions françaises et le fait religieux. Selon les universités, le cursus peut comprendre des cours de sociologie ou d’histoire des religions et de la laïcité. « Nous ne sommes pas là pour délivrer un catéchisme républicain ni pour prêcher les consciences. L’idée est d’ouvrir la boîte à outils de la laïcité et de montrer quels sont ses éléments constituants, les principes fondamentaux et les solutions de droit qui existent. Dire ce que la loi dit et, à l’inverse, ne pas lui faire dire ce qu’elle ne dit pas » rappelle à 20minutes le professeur Franck Fregosi, de l’université d’Aix-en-Provence, où il est en charge du DU « Pluralité religieuse, droit, laïcité et sociétés ».

Un espace de débats sur la laïcité

Les aumôniers ne sont pas les seuls invités à suivre ces DU. Ainsi toutes les personnes confrontées aux questions de laïcité et de neutralité religieuse, que ce soit dans le milieu associatif, dans le secteur privé ou public, peuvent être amenées à suivre la formation.

Dans le journal régional Tendance Ouest, Catherine-Amélie Chassin, co-directrice du DU qui s’ouvre cette année à l’université de Caen, explique qu’« il y aura une partie générale avec des cours de droit pour comprendre ce qu'est la laïcité mais également de la sociologie, de la philosophie et de l'histoire pour comprendre pourquoi aujourd'hui la France est un État laïque » pour la première partie théorique. Pour la seconde partie, « on va essayer de répondre concrètement à des interrogations du type "Que puis-je faire si j'ai une demande de port d'un vêtement religieux dans une entreprise ou si j'ai une demande de repas confessionnel dans une école" », ajoute-t-elle.

L’université de Rennes a accueilli en 2016 la première promotion de son DU laïcité intitulé « Religions, droit et vie sociale ». Parmi les seize étudiants, figuraient six imams, dont Rachid Abou Houdeyfa. Le fameux « imam de Brest » a côtoyé Pauline Biou, responsable des aménagements de peines au centre pénitencier de Rennes. Elle explique avoir « appris presque autant dans les échanges informels, à la pause du déjeuner, avec mes collègues, que pendant les cours ». La major de sa promotion, où religieux et antireligieux se côtoyaient, ajoute que c’était « passionnant parce qu'eux se demandaient comment on peut vivre sans croire et nous, inversement ».

Liste des diplômes universitaires sur la laïcité :

EN METROPOLE

Aix-en-Provence
Sciences Po Aix : Certificat Pluralité religieuse, Droit, Laïcité et Sociétés

Angers
Université catholique de l'Ouest : Certificat en pastorale hospitalière

Bordeaux-Talence
Université de Bordeaux : DU Droit, société et religions

Caen
Université de Caen : DU Laïcité et République

Le Mans
Le Mans Université : DU Religions et Athéisme en contexte de laicité

Lille
Université Lille 2 Droit et Santé : DU Religions et société démocratique

Lyon
Université catholique de Lyon: DU « Religion, Liberté Religieuse et laïcité »

Metz
Université de Lorraine : DU Religions, laïcité et inclusion sociale

Montpellier
Université de Montpellier : DU Religions et société démocratique

Nantes
Université de Nantes : DU Droit, société et pluralisme religieux

Paris
Institut catholique de Paris : DU Interculturalité, Laïcité, Religions

Université de Science Po Paris : Certificat Emouna

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne : DU Connaissance de la laïcité

Paris - Sceaux
Université Paris Sud Faculté Jean Monnet : DU République et religions

Rennes
Université de Rennes 1 : DU Religions, droit et vie sociale

Strasbourg
Université de Strasbourg : DU Droit, société et religions,

Toulouse
Université Toulouse 1 Capitole : DU Droit et religions

EN OUTRE-MER

La Réunion
Université de La Réunion, Sainte-Clotilde : DU République et religions

Mayotte
Centre universitaire de formation et de recherche de Mayotte, Dembeni : DU Valeurs de la République et religions






Loading












Recevez le meilleur de l'actu