Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

« D’ailleurs et d’ici », le nouveau rendez-vous audiovisuel avec Marc Cheb Sun

En partenariat avec Saphirnews

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 15 Novembre 2017

Plus connu pour son magazine annuel « D’ailleurs et d’ici », Marc Cheb Sun fait évoluer son projet éditorial dans un nouveau format audiovisuel et numérique. L’émission « RDV D’ailleurs et d’ici » diffuse son premier show dans la même veine que son magazine. Cette émission de 26 minutes présentée par Marc Cheb Sun et Rizlaine Sellika fait aussi appel à une équipe de chroniqueurs (Maïmouna Haïdara, Walid Hajar et John Banzaï). Un projet multimédia bien ficelé avec un site Internet qui s’est refait une beauté pour l’occasion. Saphirnews est partenaire de cette nouvelle initiative, lancée mardi 14 novembre.



Equipe de l’émission « RDV D'ailleurs et d'ici », de gauche à droite : John Banzaï, Rizlaine Sellika, Marc Cheb Sun, Maïmouna Haïdara et Walid Hajar - © Aurore Vinot/D'ailleurs et d'ici
Equipe de l’émission « RDV D'ailleurs et d'ici », de gauche à droite : John Banzaï, Rizlaine Sellika, Marc Cheb Sun, Maïmouna Haïdara et Walid Hajar - © Aurore Vinot/D'ailleurs et d'ici
Trois ans après le lancement de la revue annuelle D’ailleurs et d’ici, Marc Cheb Sun, son fondateur, s’est lancé dans un tout nouveau projet : faire évoluer son magazine en une émission télévisée. « Nous avons sorti trois numéros, on réfléchissait à celui de cette année et on s’est dit que cela serait bien de travailler sur d’autres formats : des formats numériques, des formats Web », explique-t-il.

C’est tout naturellement que le directeur de la publication s’est tourné vers le format audiovisuel. Durant 26 minutes, l’équipe de « RDV D’ailleurs et d’ici » proposera à ses spectateurs une émission sous la forme d’un « plateau-débat » enrichi par des reportages et des chroniques autour d’un tryptique « dynamisme, culture et société ». La première émission est d'ores et déjà disponible sur le Web.

Une dynamique d‘affirmation et d‘empowerment

La ligne éditoriale restera identique, le support audiovisuel étant « complémentaire » au magazine. L‘objectif est de « traiter de sujets qui sont en rapport avec tout ce qui a trait avec la France plurielle ». Et Marc Cheb Sun de souligner : « Sans éviter les débats de fond et les problématiques qui mettent en avant les apports, les richesses et les dynamiques de cette pluralité. Il y a urgence à reconnaître leur importance. »

Il s‘agit, d‘une part, de fidéliser les lecteurs de la revue et, d‘autre part, de toucher différents publics à travers le numérique et l’audiovisuel, tout en essayant d‘« impulser, en complément des autres médias qui existent, une dynamique d‘affirmation, de développement et d‘empowerment de toutes ces populations qui sont quand même extrêmement minimisées ».

L‘entrepreneuriat des quartiers, un exemple à suivre

Deux émissions sont déjà en boîte. La première (voir teaser) « L‘entrepreneuriat des quartiers » n’est pas anodine. Pour Marc Cheb Sun, cette thématique résonne comme une évidence : « On constate qu‘il y a des dynamiques d‘entrepreneuriat qui sont très positives aujourd'hui. Par exemple, le nombre de salariés pour les TPE et les PME est supérieur dans les quartiers classés zones prioritaires que la moyenne nationale, alors qu‘il existe beaucoup plus de freins parce qu‘il y a un manque de réseau, parce que les banques qui, globalement, ne font pas leur travail dans l‘accompagnement des entrepreneurs le font là encore moins. »

Chaque émission propose un débat enrichi par l‘expérience d’acteurs de terrain. La première émission s’atelle à cette promesse avec la présence en plateau de Laurence Lascary, productrice du film L‘Ascension et fondatrice de la société de production De l‘autre côté du périph, Kader Jawney, patron de la chaîne de restaurants Africk n‘Fusion, Cédric Dawny, conseiller délégué chargé de la jeunesse et du quartier Chapelle-Marx-Dormoy (Paris 18e), et Arnaud Houndjo, responsable entrepreneuriat de La Place.

Pour Marc Cheb Sun, la création d’entreprises sur ces territoires de la République n’engage pas seulement d’aborder ce sujet sous l’angle des quartiers populaires : « L‘entrepreneuriat des quartiers n'aide pas seulement les quartiers à vivre mieux, il est potentiellement un exemple à suivre pour tous les territoires, parce qu‘il est dynamique et innovant et parce qu‘il ne s‘avoue pas vaincu devant des portes qui sont plus fermées qu‘ailleurs. »

La culture, révélatrice de l’état de la société

Dans une deuxième émission « Littérature, cinéma, musique nous posent une question sensible : mais que fait la police ? », il est évoqué la représentation des forces de l’ordre dans le septième art. « On s‘est intéressé à un angle particulier qui est : "Qu‘est-ce que la culture raconte de la police aujourd‘hui ?" ; et de la police en général, pas seulement des violences policières. Qu‘est-ce que le cinéma en raconte ? »

Ainsi, Mohamed Douhane, commandant de police et chargé de mission sécurité, prévention de la radicalisation et de la délinquance au CGET (Commissariat général à l‘égalité des territoires) échangera son point de vue avec Karim Madani, storyteller, journaliste et écrivain, Caroline Blache, coréalisatrice avec Florent de La Tullaye de la série « Noire Amérique » diffusée sur Arte Créative, Adnane Tragha, réalisateur en l'occurrence de 600 euros, Catherine Jean-Joseph Sentuc, présidente de l‘École Miroir, membre de l‘observatoire Médias du CSA et de la commission Image et diversité du CNC.

« C‘est intéressant de voir ce que la culture montre de ces sujets et ce qu'elle cache, ce dont elle aime parler et ce dont elle n‘aime pas parler. Parce que c‘est révélateur finalement de l‘état d‘une société », analyse Marc Cheb Sun. Les spectateurs devront attendre le 10 décembre pour sa diffusion.

Saphirnews est partenaire de l‘émission « RDV D‘ailleurs et d‘ici » qui sera diffusé sur le site. Les médias MCETV et Demain TV en sont aussi partenaires et participeront à sa diffusion.






Loading














Recevez le meilleur de l'actu