Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Condamnées pour port du niqab en France

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 22 Septembre 2011



Le Tribunal de police de Meaux a condamné, jeudi 22 septembre, deux femmes portant le voile intégral à payer des amendes. Ce sont les premières décisions de ce type prononcées par un tribunal depuis l’interdiction dans l’espace public du port du niqab, en vigueur le 11 avril dernier.

Ces deux femmes s’étaient présentées entièrement voilées en mai 2011 à la mairie de Meaux, dont le maire n'est autre que Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP.

Elles ne comptent pas en rester là puisqu’elles font appel de la décision. Si leur pourvoi en cassation confirme la décision du tribunal de Meaux, elles prévoient de porter l’affaire devant la Cour européenne des Droits de l’Homme.

Rachid Nekkaz, porte-parole de l’association « Touche pas à ma Constitution » qui s’est opposé dès le début à la loi, a décidé de payer ces deux amendes, qui s’élevaient chacune à 120 et à 80 euros. Il s’est également engagé à payer toutes les amendes des femmes en niqab verbalisées.

Lire aussi :
Interdiction du niqab : un mois après, la guerre des chiffres
Islamophobie : agressée pour son niqab avec son fils
Des femmes-sandwiches en burqa
Le voile intégral interdit des rues dès lundi





Loading












Recevez le meilleur de l'actu