Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Circoncision : pour ou contre ? Les Etats-Unis et l'Allemagne s'opposent

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 23 Août 2012



Chaque pays a sa propre motivation dans la pratique de la circoncision. Les pays musulmans prônent une motivation religieuse qui devient de plus en plus acceptée dans la plupart des pays occidentaux. En revanche, cette pratique tend à être interdite en Allemagne à la suite d'une décision de justice rendue en juin dernier, estimant que la circoncision d'un enfant pour des motifs religieux est une blessure corporelle passible d'une condamnation.

A part le motif religieux, le but sanitaire est mis en avant par les Etats-Unis. Entre 1970 et 1980, près de 80 % des garçons américains étaient circoncis, selon une information de l’AFP reprise par Le Parisien. Ce chiffre élevé s’explique par la constatation des chercheurs que la circoncision diminue le risque d'infection urinaire en éliminant les nombreuses bactéries qui se logent dans le prépuce, dont certaines peuvent venir contaminer les voies urinaires.
Rappelons que la circoncision consiste en l'ablation du prépuce sur le sexe du petit garçon, en général peu après sa naissance et normalement avant sa puberté.

Dans les années 1970 et 1980, près de 80 % des garçons américains étaient circoncis. Mais ce chiffre est tombé à moins de 55 % en 2010. La pratique de la circoncision serait-elle tombée en désuétude chez les Américains ? L'université Johns Hopkins, dans le Maryland, s’inquiète de cette régression et affirme que « chaque circoncision non effectuée va provoquer un coût supplémentaire de 313 dollars par personne en frais de soins pour traiter les cancers ou autres infections, surtout sexuellement transmissibles ». Mais la cause de cette diminution du nombre de circoncis réside dans la compression des financements du programme d’aide médicale américain pour les pauvres. L’université Johns Hopkins appelle à ce que « les gouvernements des États commencent à reconnaître les avantages médicaux » et les mutuelles « à offrir une couverture d'assurance pour la circoncision masculine infantile ».

En Suisse, l'hôpital de Zurich a finalement repris les opérations de circoncision, y compris pour motif religieux, les décisions étant prises « au cas par cas », en tenant compte « du bien de l’enfant » et en exigeant « l’accord écrit des deux parents », a expliqué la direction de l'hôpital, qui avait décidé début août de suspendre cette pratique à la suite du jugement du tribunal de Cologne. Les responsables tant de la communauté juive que de la communauté musulmane de Zurich se réjouissent donc de cette reprise, niant, bien évidemment, porter préjudice à l’intérêt de l’enfant à travers la pratique de la circoncision masculine.

Lire aussi :
Analyse : la circoncision religieuse après le jugement de Cologne
Allemagne : la justice interdit la circoncision pour motifs religieux
Jugement anti-circoncision : Merkel craint que l’Allemagne ne passe pour une « nation de guignols »
Les avantages de la circoncision exposés
La circoncision réduirait fortement le risque du sida


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter



Loading





L'actu vue par Yace