Connectez-vous S'inscrire






Religions

Chrétiens et musulmans en dialogue : 11e Semaine de rencontres islamo-chrétiennes

Rédigé par | Jeudi 17 Novembre 2011

Succès croissant pour la Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), organisée par le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC), qui voit le nombre de manifestations augmenter d’année en année. Une centaine de rencontres a lieu en France et en Europe, du 13 au 27 novembre : cinéma, soirées-débats, expositions, colloques, concerts, dîners…



Chrétiens et musulmans en dialogue : 11e Semaine de rencontres islamo-chrétiennes
L’an dernier, plus de 6 000 personnes s’étaient rendues aux 53 événements organisés dans le cadre de la Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC) dans l’Hexagone et 9 autres pays.

Cette année, de nouveaux thèmes de société font leur apparition : la peur, la solitude, la religion et les médias, l'écologie, le travail social…

Ainsi, le 19 novembre, une journée entière intitulée « Chrétiens et musulmans face aux peurs véhiculées dans notre société » se tient à l’Institut catholique de Paris. « La participation est particulièrement intéressante cette année », souligne Myriam Bouregba, vice-présidente du GAIC et coordinatrice de la SERIC. « Les années précédentes, nous avions l'Institut Catholique et une seule institution islamique. En 2011, ce sont tous les grands instituts islamiques qui s'exprimeront par la voix de leurs directeurs. »

Si les révolutions arabes n’ont pas fait l’objet de programmation – « nous avons pour principe de ne pas parler de politique, excepté pour la Palestine », précise la coordinatrice de la SERIC –, la question palestinienne est, quant à elle, évoquée chaque année. « Nous nous plaçons dans le sillage de la Plateforme des ONG pour la Palestine, dans laquelle nous sommes entourés d'associations religieuses reconnues, comme Pax Christi, la CIMADE, le CCFD, le Secours catholique, l'ACAT, le CBSP... »
Rendez-vous est donc pris le 21 novembre, pour la conférence « Israël-Palestine, la paix à la lumière de nos traditions », à la paroisse Saint-Ambroise (Paris). Mais aussi le 3 décembre, à la mosquée Addawa (Paris), avec un après-midi sous le thème « Quelles perspectives pour l’État de Palestine ? ».

Recherche spirituelle et débats de société

Autre point fort de la 11e SERIC, dans le cadre de l’année Grande Cause nationale contre la solitude, la rencontre intitulée « Agir contre la solitude : une action au fondement de notre foi chrétienne et musulmane », qui se tiendra, le 22 novembre, à l’Espace Bernanos (Paris). « Le thème "Agir contre la solitude" est totalement nouveau pour nous, relève Mme Bouregba. Et le partenariat aussi : entre la Société Saint-Vincent-de-Paul – qui coordonne l'Année Grande Cause nationale contre la solitude et qui, pour la première fois, fait ainsi quelque chose dans le champ de l'islamo-chrétien –, le Secours Islamique France, le GAIC et le MIRC (Mouvement international des responsables chrétiens). »

Font partie des nouveautés 2011 les deux Quinzaines qui se déroulent du 13 au 27 novembre. Celle d’Alsace, où les villes de Colmar, Mulhouse, Strasbourg et Haguenau sont parties prenantes. Et la Quinzaine de Châtenay-Malabry, « Al-Andalus, rencontre des cultures », avec concert arabo-andalou, théâtre, danse, cinéma…

« Le champ de la recherche spirituelle est beaucoup plus présent et approfondi cette année, se réjouit Myriam Bourgeba. Non seulement avec les concerts mais aussi par le débat et le partage à Paris, Argenteuil, Le Kremlin-Bicêtre, Versailles, Chambéry… Et dans le champ du religieux, avec des marches, des prières partagées, l’interconnaissance des rites, de nos Écritures, de nos figures prophétiques, de nos eschatologies… »

Mantes-la-Jolie, Saint-Étienne, Bordeaux, Aix-les-Bains, Le Mans, Gap, Poitiers… une soixantaine de villes se mobilisent ainsi pour favoriser un dialogue si précieux. Un dialogue islamo-chrétien d’autant plus nécessaire que la crise politique et économique tend à renforcer les crispations identitaires et à ériger des barrières au lieu de faire lien entre les différentes strates de la société, de promouvoir la solidarité envers les uns et les autres.
En ce sens, les fidèles des deux religions ont des choses à (se) dire et des valeurs communes à promouvoir pour une société meilleure.


Programme complet sur www.semaineseric.eu








Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu