Connectez-vous S'inscrire






Religions

Chrétiens et musulmans se rencontrent pour débattre du monde contemporain

Du 12 au 22 novembre : une semaine consacrée au dialogue interreligieux

Rédigé par Propos recueillis par Leïla Belghiti | Samedi 7 Novembre 2009

Conférences, projections-débats, concerts et spectacles musicaux animeront la 9e Semaine de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), dans plus de 60 villes de France et d’Europe. Parmi les thèmes : L’eau, source de vie ; La crise existe-t-il aujourd'hui ; Artisans de paix ; Religions et justice sociale… Jean-Pierre Bacqué, en charge du développement de la SERIC, répond à nos questions.



« Écouter et dire Dieu », concert et temps d'échanges à l'église Saint-Merri (Paris, 4e), le 18 novembre, à 20 heures. (Photo : © http://nicolas.blog.lemonde.fr - Creative Commons)
« Écouter et dire Dieu », concert et temps d'échanges à l'église Saint-Merri (Paris, 4e), le 18 novembre, à 20 heures. (Photo : © http://nicolas.blog.lemonde.fr - Creative Commons)

Saphirnews.com : Dix ans après son lancement, quel est l’état de la SERIC aujourd’hui ?

On peut dire qu’aujourd’hui la SERIC devient adulte. À ses débuts, l’action avait été initiée par le Groupe d'amitié islamo-chrétienne (GAIC. Au fil des ans − et cette année surtout −, de plus en plus d’associations et de groupes d’échanges se sont joints à la SERIC. Il est très important à l'heure actuelle que des croyants se rencontrent, dans ce contexte de violence et de guerre dans le monde.
Par ailleurs, cet événement national ne rassemble pas uniquement musulmans et chrétiens, mais rassemble un nombre croissant de croyants autres : bouddhistes, humanistes...

Y aura-t-il des nouveautés cette année dans la programmation de la SERIC ?

La Semaine d’échanges est très décentralisée. Les thématiques abordées sont laissées principalement au choix des acteurs locaux, mais l’orientation globale repose sur deux axes : « Connaissance de l’autre » et « Vie et paix sociale ».
Le deuxième axe est nouveau : il s’attardera davantage sur la question israélo-palestinienne, dans une réflexion sur des actions concrètes à mener. Cette problématique incite de manière plus globale à penser notre rapport à la citoyenneté, à nos responsabilités en tant que croyants.

Qu’attendez-vous de ces journées ?

Notre but premier était de faire de cette semaine de dialogue interreligieux une institution. Mais nous en sommes encore loin ! L’an dernier, 62 villes ont participé sur l’ensemble du territoire européen et près de 6 000 personnes y ont participé. Ce qui est un chiffre notable.
Notre souhait est d'éviter que des groupes de croyants s’ignorent : ces journées doivent permettre aux chrétiens et aux musulmans de se découvrir, d’écouter la spiritualité de l’autre lors de témoignages vivants d’exemples de parcours spirituels. En outre, les groupes de croyants ne doivent pas rester ignorés de la société, nous voulons que leur participation et leur utilité sociale soient pleinement reconnues.
Les manifestations sont prévues du 12 au 22 novembre, mais elles ont déjà commencé dans quelques villes. Elles se feront sous forme de conférences-débats, mais aussi dans des formes plus variées.
À Strasbourg et à Mulhouse par exemple, les participants vont pouvoir assister à la présentation d’une pièce de théâtre exceptionnelle François (d’Assises) et le Sultan. Ailleurs, ce sera la projection du film D’une seule voix, de Xavier Lauzanne.


Programme complet de la Semaine de rencontres islamo-chrétiennes disponible sur le site www.semaineseric.eu



QUELQUES DATES À RETENIR

Responsabilité des croyants : Quelles actions de solidarité en Israël-Palestine ?
Jeudi 12 novembre, de 18 h à 21 h
Débat autour du Secours catholique, du Secours islamique et de l’Atelier Israël-Palestine du GAIC.
Siège du Secours catholique : 106, rue du Bac − Paris 7e

Projection du film « D’une Seule Voix » (histoire d’un orchestre composé d’Israéliens et de Palestiniens, de juifs, chrétiens et musulmans, en tournée en France), suivi d'un débat en présence du producteur François Hugues de Vaumas, animé par l’Atelier Israël-Palestine du GAIC.
Vendredi 13 novembre, à 20 h
Cinéma Les Sept Parnassiens : 98 bd du Montparnasse − Paris 14e

Religions et justice sociale : trois tables rondes suivies d'ateliers, avec, notamment, l'islamologue Mahmoud Azab, le président du CCFD Guy Aurenche, le président du Secours islamique Rachid Lahlou.
Samedi 14 novembre, de 9 h 30 à 17 h 30
Siège de l’IIIT : 9-11, avenue Michelet − Saint-Ouen − Métro : Carrefour Pleyel

La crise existe-elle aujourd’hui ? L’utopie et l’espérance peuvent-elles servir le développement et l’épanouissement humains ?, journée de réflexion et de débats avec, notamment, Olivier Chazy(président d’Emmaüs « Liberté-Val de Marne »), Anouar Kbibech (président du Rassemblement des musulmans de France - RMF), Pierre Zarka (directeur de l’Observatoire des mouvements de la société - OMOS).
Samedi 21 novembre, de 9 h à 17 h
Espace Maurice Nilès : 11, rue du 8 Mai 1945 − Bobigny (93)

François et le Sultan, spectacle musical
Vendredi 20 novembre, à 20 h 30
Palais des fêtes de Strasbourg
Samedi 21 novembre, à 19 h 30
Centre social Pax : 54, rue de Soultz − Mulhouse





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu