Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Brahim Zaibat condamné en appel pour son selfie avec Jean-Marie Le Pen

Rédigé par | Lundi 10 Juillet 2017



© Pascal Mannaerts / www.parcheminsdailleurs.com / CC BY-SA 3.0 et Harounaaron
© Pascal Mannaerts / www.parcheminsdailleurs.com / CC BY-SA 3.0 et Harounaaron
Le danseur Brahim Zaibat a perdu le procès qui l’opposait à Jean-Marie Le Pen. Vendredi 7 juillet, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de l’ancien « b.boy » du Pockemon Crew.

Le 12 décembre 2015, il avait publié sur les réseaux sociaux un selfie qu’il a pris avec le fondateur du Front national, profitant de son sommeil dans un avion. Sur le cliché, publié la veille du premier tour des élections régionales, on peut voir l’octogénaire, les yeux fermés et la bouche ouverte, accompagné du message : « Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! »

Le tribunal a jugé que le sommeil est, « à l'évidence, un moment de relâchement et d'abandon personnel », qui relève de la vie privée. L’ex de Madonna a été condamné à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à Jean-Marie Le Pen. En première instance, en février 2016, il n’avait écopé que d’un euro symbolique à verser car le tribunal avait jugé que le cliché n’était « ni dégradant ni malveillant ». La photo n'est cependant pas prête à disparaître du Web.

Lire aussi :
Algérie, Arabes, étrangers, islam… l’abécédaire de Jean-Marie Le Pen
Propos anti-Roms et négationnistes : double condamnation de Jean-Marie Le Pen
Jean-Marie Le Pen condamné pour « contestation de crimes contre l'humanité »
Madonna étudie l’islam et le Coran





Loading












Recevez le meilleur de l'actu