Connectez-vous S'inscrire






Société

Attentat de Manchester : les réactions des musulmans de Grande-Bretagne

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 23 Mai 2017

La Grande-Bretagne est sous le choc. L’attaque terroriste de Manchester, telle qu’elle est désormais qualifiée par les autorités britanniques, laisse derrière elle un terrifiant bilan humain. Une pluie de condamnations à travers le monde a suivi cette tragédie. Les organisations musulmanes britanniques n'ont pas manqué d'exprimer leur émotion. Tour d'horizon des réactions.



Attentat de Manchester : les réactions des musulmans de Grande-Bretagne
Il s'agit de l’attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis 2005. Un attentat a été commis à Manchester dans la soirée du lundi 22 mai alors que se terminait le concert de la jeune chanteuse américaine Ariana Grande. La police déclare avoir été contactée à 22h33 après une explosion ayant eu lieu dans la grande salle de spectacle, la Manchester Arena où se produisait l'icône. Selon les dernières estimations, le bilan de cette attaque meurtrière s'élève à 22 morts et 59 blessés, parmi lesquels des enfants et adolescents, très nombreux à s'être rendu à l'événement.

Selon les autorités, qui confirment l’hypothèse d’un attentat, l’attaque a été commise par un homme solitaire portant un engin explosif artisanal. L’assaillant est mort sur le coup. Aucune revendication n’a été formulée pour l’instant.

Des condamnations du monde entier en cascade

« Brisée. Du fond du cœur, je suis affreusement désolée. Je ne trouve pas les mots », a fait savoir très tôt Ariana Grande, qui a annoncé la suspension de sa tournée européenne.

La première ministre britannique Theresa May a condamné une « attaque terroriste épouvantable ». Le Parti conservateur dont elle est issue et le parti adversaire travailliste, dirigé par Jeremy Corbyn, ont décidé de suspendre leur campagne en vue des élections législatives anticipées du 8 juin.

« Nous savons qu'un terroriste isolé a fait détoner un engin explosif à l'une des sorties de la salle, choisissant délibérément l'endroit et l'heure pour causer un maximum de victimes, dont de nombreux enfants et jeunes », a déclaré la Première ministre ce mardi midi lors d'une allocution. « La police pense connaître l'identité » de l'auteur de l'explosion, a-t-elle ajouté.

Les réactions politiques à travers le monde se sont multipliés, de Donald Trump qui condamne un attentat perpétrés par des « loosers malfaisants », à la chancelière allemande Angela Merkel, le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron. Ce dernier « adresse au peuple britannique toute la compassion et la sollicitude de la France qui se tient ses côtés dans le deuil avec une pensée particulière pour les victimes et leurs familles », indique un communiqué de l’Elysée, ajoutant que le président de la République « poursuivra avec le gouvernement et les forces britanniques le combat contre le terrorisme ». La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que la Tour Eiffel sera éteinte mardi soir à partir de minuit.

Un appel au calme lancé par les organisations musulmanes britanniques

Les communautés musulmanes britanniques n’ont pas non plus tardé à réagir à travers ses associations. Le Conseil des mosquées de Manchester, qui regroupe à lui seul 70 mosquées, a fait part de sa tristesse et de son horreur. « C'est et ce sera toujours un acte insensé et injustifiable, visant des innocents et des jeunes de manière aveugle. Les auteurs, quels qu'ils soient, doivent porter toutes les conséquences de leurs actions », indique l'organisation, appelant les musulmans à « rester calme et vigilant » face aux probables retours de flamme qui suivront l'attentat.*

Plusieurs responsables de mosquées, parmi lesquels des organisations réunissant des dizaines de lieux de culte musulmans à Bolton et à Roshdale, villes situées dans le Grand Manchester, se sont aussi exprimés dans un communiqué commun pour témoigner de leur solidarité mais également lancer un appel au calme et au soutien des autorités. « Nous demandons à tous de rester calme et de soutenir nos services d'urgence de toutes les manières possibles afin de les aider dans cette heure », a indiqué Imteyaz Ali, un responsable du Conseil des mosquées de Bolton, qui réunit 26 lieux de culte.

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), principale organisation musulmane outre-Manche, s'est aussi fendu d'un communiqué. « C'est horrible et criminel. Que les auteurs de l'attentat puissent être confrontés à tout le poids de la justice, à la fois dans cette vie et dans l'au-delà », s'est exprimée son secrétaire général Harun Khan, qui a tenu à rendre « hommage aux policiers et aux services d’urgence qui ont vaillamment travaillé pour sauver des vies ».

*Mise à jour : Une mosquée du comté du Grand Manchester a été la cible d'un incendie criminel peu après l'attentat. Pour en savoir plus






Loading














Recevez le meilleur de l'actu