Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Après l'attentat de Manchester, une mosquée victime d'un incendie criminel

Rédigé par | Mardi 23 Mai 2017



La mosquée Jamia Qasmia Zahidia à Oldham, près de Manchester, a été la cible d'un incendie criminel quelques heurs après l'attentat au Manchester Arena. A l'image, la porte d'entrée du centre islamique (Facebook).
La mosquée Jamia Qasmia Zahidia à Oldham, près de Manchester, a été la cible d'un incendie criminel quelques heurs après l'attentat au Manchester Arena. A l'image, la porte d'entrée du centre islamique (Facebook).
Une mosquée du comté du Grand Manchester a été la cible, mardi 23 mai, d’un incendie criminel, quelques heures après l’attentat perpétrée à Manchester même, au nord-est de l’Angleterre.

La porte d’entrée du centre islamique Jamia Qasmia Zahidia, située à Oldham, a été endommagée vers 2h du matin selon l’imam de la mosquée Mohammad Saddiq. Le feu a pris à travers la boîte aux lettres intégrée à la porte. Fort heureusement, personne ne se trouvait dans le lieu de culte.

« Nous ne savons pas pourquoi on nous ciblerait. Nous sommes un centre religieux et éducatif. J’y suis impliqué depuis trois ans et je n'ai jamais eu affaire à une affaire pareille », indique l'imam au Daily Mail, assurant que les enquêteurs, présents au matin, se chargent de regarder les images de la vidéosurveillance dans l'espoir de trouver le ou les coupables.

« Il est possible que ce soit en représailles à ce qui s'est passé à Manchester hier soir, mais nous ne pouvons pas le confirmer », a-t-il toutefois déclaré.

Une inscription « ISIS » (l'acronyme de Daesh) entouré d'un cœur est aussi apparu dernièrement sur un mur de la Mosquée centrale de Glasgow, en Ecosse. Cependant, cet acte de vandalisme n'est pas une conséquence de l'attentat de Manchester : elle elle a été signalée auprès des autorités durant le week-end précédant la tragédie.

Les organisations musulmanes britanniques ont appelé au calme mais aussi à la vigilance des communautés musulmanes après l'attentat de Manchester.

Lire aussi :
Attentat de Manchester : les réactions des musulmans de Grande-Bretagne


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur



Loading














Recevez le meilleur de l'actu