Connectez-vous S'inscrire






Economie

Appels internationaux : Lebara mobile veut s’imposer en France à l'approche du Ramadan

Des forfaits Ramadan pour bientôt ?

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mercredi 30 Juin 2010

Après Ortel Mobile en mars dernier, voici Lebara, un opérateur de réseau mobile virtuel (MNVO), qui fait son entrée, depuis mai 2010, sur le marché français, dont le secteur des appels internationaux est estimé à 500 millions d’euros.



Avec la France, Lebara s'est implanté dans neuf pays depuis sa création en 2001. Son objectif en France : avoir 1 million de clients d'ici à trois ans.
Avec la France, Lebara s'est implanté dans neuf pays depuis sa création en 2001. Son objectif en France : avoir 1 million de clients d'ici à trois ans.
La France attire de plus en plus d’opérateurs dits « ethnoculturels ». Ce n’est pas un hasard : l’Hexagone est une terre de résidence pour près de 6 millions d’immigrés, principalement d’origine africaine. Le marché des appels internationaux est lui-même estimé à 500 millions d’euros. Une mine d’or pour les entreprises étrangères de télécommunications, qui sont de plus en plus nombreuses à choisir la France pour accroître leurs activités.

Parmi les dernières à s’y implanter : Lebara. Crée en 2001, le groupe spécialisé au départ dans la vente de cartes téléphoniques internationaux « low-cost » a séduit tour à tour les Pays-Bas, en 2004, le Danemark et la Norvège, en 2005, l’Espagne, la Grande-Bretagne et la Suisse, en 2007, l’Australie, en 2009 et l’Allemagne, depuis janvier 2010, revendiquant ainsi plus de 3 millions de clients.

Avec un chiffre d’affaires de 371 millions d'euros en 2009 et un taux de croissance de 105 % par rapport à 2008, Lebara est loin de souffrir de la crise et espère gagner des parts de marché dans le secteur des MNVO. Le PDG et co-fondateur de Lebara Mobile, Yoganathan Ratheesan, prévoirait même de doubler son chiffre d’affaires en 2010.

Le marché des opérateurs « ethnoculturels » en croissance

Selon le rapport, publié le 6 mai, par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), les MNVO occupent, au premier trimestre 2010, 6,15 % du marché de la téléphonie mobile, soit près de 3,6 millions de clients.

Lebara, qui utilise le réseau de Bouygues Télécom, espère de son côté atteindre 1 million de clients en trois ans, nous confie Marianna Mendza, responsable marketing France. « Nous avons pour stratégie d’être proche de notre cible. Notre équipe de promotion terrain est très importante et performante », déclare-t-elle. Outre les points de vente traditionnels, Lebara compte aussi s’implanter dans les grandes surfaces, encore peu exploitées.

Des forfaits Ramadan en préparation ?

Il faut dire que l’offre Lebara est attractive : les appels coûtent généralement entre 0,15 € et 0,29 € la minute, fixe et mobile confondus, une fois que le client a, au préalable, acheté la carte SIM.

A l’approche du mois sacré du Ramadan 2010, les opérateurs « ethnoculturels », à l’instar de Lebara, réfléchissent au lancement de forfaits destinés à attirer les musulmans qui comptent passer leur mois d’août en France.

Selon l’étude Horizons du cabinet Solis, près de 90 % des sondés, qu'ils soient originaires du Maghreb, d'Afrique subsaharienne ou des DOM, déclarent passer des appels téléphoniques vers le pays d'origine, avec une fréquence hebdomadaire pour la moitié d'entre eux. La carte prépayée et la téléboutique restent les deux principaux moyens utilisés pour appeler vers le Maghreb et l’Afrique subsaharienne à moindre coût, précise l’enquête parue en juin 2009.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu