Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Afrique du Sud : L’étiquette « Made in Israel » supprimée sur les produits des Territoires occupés palestiniens

Rédigé par La rédaction | Jeudi 23 Août 2012



En projet depuis mai 2012 en Afrique du Sud, l’étiquette « Made in Israel » ne sera définitivement plus apposée sur les produits fabriqués en Territoires occupés palestiniens.

C’est la décision adoptée ce mercredi 22 août par le Conseil des ministres sud-africain, s’appuyant sur une loi de protection des consommateurs datant de 2008, qui impose « un étiquetage des biens et produits venant des Territoires occupés pour éviter que les consommateurs ne croient qu'ils viennent d'Israël ». Cette décision est « conforme à la ligne de l'Afrique du Sud, qui reconnaît les frontières de 1948 délimitées par l'ONU et ne reconnaît pas les Territoires occupés au-delà de ces frontières comme faisant partie de l'Etat d'Israël », justifie le gouvernement sud-africain.

Qualifiée de « raciste » par la diplomatie israélienne, cette mesure est jugée « discriminatoire » par les responsables de la communauté juive sud-africaine, qui se disent « outragés » et estiment que la suppression de l’étiquette « Made in Israel » est un « parti pris contre l’État d’Israël ».

En juillet, le vice-ministre des affaires étrangères sud-africain, Marius Fransman, avançait que « la diplomatie économique peut être l'une des armes les plus efficaces pour changer la situation palestinienne ». « Notre position politique sur la situation en Palestine est indubitablement marquée par notre propre histoire d'oppression et d'abus des droits de l'homme », avait-il rappelé.

L'Afrique du Sud, actuellement membre du G20 et membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, avait elle-même subi le boycott international au moment de l’apartheid mis en place à partir de 1948 et aboli définitivement en 1991.

Si la mesure prise par l’Afrique du Sud a un impact davantage symbolique que commercial, elle est applaudie par tous les militants pro-Palestiniens qui espèrent que d’autres pays suivront, se démarquant ainsi des États-Unis, grand allié politique et économique d’Israël.

Lire aussi :
Ramadan 2012 : mangez engagés, le boycott des dattes israéliennes relancé
Boycott d’Israël : Sephora ciblé par les militants de la campagne BDS
Critiquer Israël dans les facultés françaises, un impossible débat ?
Stéphane Hessel ovationné, à la place des Grands Hommes
Boycott contre Israël : le CRIF fait annuler une conférence avec Stéphane Hessel à l'ENS
La France achète pour 318 millions d’euros de drones à Israël
Stéphane Hessel : « Israël doit changer d'attitude envers les Palestiniens »
Israël reconnu coupable de crime d’apartheid en Afrique du Sud
Tribunal Russell : les multinationales complices des crimes d’Israël coupables


La rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter



Loading




L'actu vue par Yace