Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

A New York, une décennie d'un festival d’humour arabo-américain (vidéo)

Rédigé par Christelle Gence | Vendredi 31 Octobre 2014



Les artistes au New York Arab-American Comedy Festival (NYAACF) 2014.
Les artistes au New York Arab-American Comedy Festival (NYAACF) 2014.
Fous rires en perspective. Le New York Arab-American Comedy Festival (NYAACF), un festival humoristique dédié aux artistes arabo-américains, se déroule du 30 octobre au 1er novembre, dans la métropole américaine.

Pour cette 11e édition, placée sous le signe d’Halloween, cinq spectacles comiques sont présentés aux spectateurs. Plus de 25 acteurs et artistes, américains et canadiens, ont été invités à monter sur les planches.

Qu’ils soient de jeunes talents ou des professionnels confirmés, tous ont un point commun : ils sont « d’origine arabe », condition indispensable pour pouvoir participer au festival. Parmi ces artistes, de nombreuses femmes. « Des filles arabes oppressées ? Pas vraiment. Des nanas arabes drôles ? Oh que oui ! » avertissent les organisateurs du festival dans les réseaux sociaux.

A New York, une décennie d'un festival d’humour arabo-américain (vidéo)
Fondé en 2003 par les comédiens Maysoon Zayid et Dean Obeidallah, le NYAACF se veut une vitrine pour les artistes de talent arabo-américains (acteurs, comiques, scénaristes, réalisateurs…), en permettant d’accroître leur visibilité. De nombreux agents et responsables de castings à la recherche de nouveaux talents assistent au festival, assurent les organisateurs, notamment NBC, CBS ou Comedy Central, trois des plus gros groupes audiovisuels américains.

Le festival a aussi pour vocation d’inspirer les citoyens arabo-américains, en les poussant aussi à créer des spectacles de qualité, à l’image de ceux présentés lors du NYAACF. La couverture médiatique du festival, de plus en plus importante au fil des éditions, a en outre eu « une influence positive sur l’image des Arabo-américains » aux Etats-Unis, affirment ses créateurs.

Maysoon Zayid, fondatrice du NYAACF : l'humour à toute épreuve

Femme, handicapée, palestino-américaine et... originaire du New Jersey. Comme Maysoon Zayid aime à le dire, s'il existait des jeux Olympiques des handicaps, elle les remporterait haut la main. Son diplôme en poche, elle décroche quelques petits rôles dans des séries, mais se rend vite compte qu'il est très difficile pour une Arabe atteinte de paralysie cérébrale de se faire une place dans le métier. Qu'à cela ne tienne, elle se lance dans le stand-up et monte son propre one-woman show, « Little American Whore » (« Petite p*** américaine »). Le succès est au rendez-vous. Elle joue son spectacle aux Etats-Unis, mais aussi dans le monde arabe - elle est d'ailleurs la première à faire du stand-up en Palestine et en Jordanie.

Maysoon Zayid est aussi une artiste engagée. En 2001, elle fonde Maysoon's Kids, une organisation qui vient en aide aux enfants handicapés de Palestine, en finançant leurs études, et en amenant des professeurs et des technologies. Mais son combat numéro 1, c'est la reconnaissance des femmes handicapées, dont elle est devenue l'avocate. Sur scène, ce qu'elle veut, c'est « montrer que vous pouvez avoir un handicap et être une femme à part entière. Cela ne nous rend pas moins femme ou moins humain ».

« Je pense que ma plus grande arme contre l'oppression est le fait que j'ai un cerveau et que je puisse écrire, communiquer et parler... sans mon intellect, je n'aurais rien », poursuit Maysoon. Elle est aussi une pionnière dans le « mouvement de la comédie arabe » qu'elle a contribué à développer, notamment en créant le NYAAF avec Dean Obeidallah. En 2014, Women's eNews, un site d'information spécialisé sur les femmes qui décerne des prix depuis plusieurs années, l'a classée parmi les 21 femmes les plus influentes du 21e siècle.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu