Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

350 leaders musulmans réunis contre l’extrémisme à Abu Dhabi

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 24 Avril 2015



Le Cheikh Abdullah Bin Bayyah lors d'une conférence tenue à Paris en 2009.
Le Cheikh Abdullah Bin Bayyah lors d'une conférence tenue à Paris en 2009.
Le 2e Forum annuel pour la paix dans les sociétés musulmanes se tient ce week-end à Abu Dhabi. Ce sont 350 leaders religieux venus du monde entier qui se rassemblent, dès dimanche 26 avril, pour une réflexion commune contre l’extrémisme religieux, rapporte l’agence de presse des Emirats (WAM). L’objectif annoncé est ambitieux : définir un plan d’action en dix points qui devra être mis en œuvre sur les trois ans à venir. Ces idées devront permettre de combattre les mauvaises interprétations des textes religieux.

Le Forum est « un événement important pour le monde entier. Sa mission a pour but de poser partout des bases de paix et d'établir la compréhension parmi tous les peuples », a déclaré le président du Forum, le très renommé cheikh Abdullah Bin Bayyah.

« C'est une initiative importante dont le but est de réfuter les idéologies extrémistes en adoptant des mesures en faveur d'une compréhension réelle de l’islam comme étant une religion de sagesse, de compassion, de tolérance et de patience, comme il l'est décrit dans le Coran et les enseignements du Prophète Muhammad », a-t-il ajouté.

Des entrepreneurs et des artistes se joindront aux érudits pour développer des idées pour la paix au sein du monde musulman. Dans un autre temps, les religieux participeront à des ateliers de réflexion pour mettre en place un front commun contre « le fléau des idéologies extrémistes, du sectarisme et du terrorisme qui a frappé le monde musulman pendant des décennies », rapporte l'agence WAM.

En 2014, lors de la 1re édition du Forum, ce sont plus de 250 leaders musulmans qui se sont déplacés. Depuis, experts, universitaires et savants qui ont participé aux rencontres ont voyagé en Afrique. Du Sénégal à la Mauritanie en passant par le Maroc, ils ont rencontré des chefs de gouvernement mais aussi les ONG et autres représentants religieux, afin d'endiguer les violences sur le continent.

Lire aussi :
Royaume-Uni : #ImamsOnline lance une contre-offensive anti-Daesh en ligne
Du danger de l'extrémisme : ce que le Coran nous enseigne
Une campagne choc du gouvernement pour contrer l'extrémisme (vidéo)
L’offensive du CFCM contre le radicalisme





Loading












Recevez le meilleur de l'actu