Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss

Sur le vif

Zyed et Bouna : l’examen du non-lieu reporté

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 20 Septembre 2012

           


Sept ans après la mort par électrocution de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois en 2005 qui a déclenché les émeutes en banlieue, le sentiment que justice n’a toujours pas été rendue persiste. La Cour de cassation devait confirmer, mercredi 19 septembre, le non-lieu prononcé en faveur de deux policiers impliqués dans cette affaire.

Inculpés pour « non assistance à personne en danger », ils avaient en effet bénéficié d'un non-lieu en avril 2011. L’examen de cette décision a finalement été reporté au 3 octobre.

Plus tôt dans la semaine, le Collectif ACLEFEU et le Collectif contre le Contrôle au Faciès ont lancé une pétition urgente contre la confirmation du non-lieu, qui totalise déjà plus de 7 000 signatures en trois jours.

« Un non lieu, c'est pour un non-événement. La mort de Zyed et Bouna n'est pas un non-événement. C'est un événement qui a bouleversé leurs familles, leur ville, ainsi que des dizaines de villes de France où la perte d'un proche au cours d'une interpellation est une expérience tragiquement connue », font-ils savoir dans la pétition.

« Ces deux enfants ont couru et se sont cachés dans un transformateur électrique parce que dans certains quartiers, la police ne rassure pas : elle fait peur. Le rôle de la police, ce jour-là, n'était-il pas d'aller au delà de la peur de ces enfants, et d'assurer leur sécurité ? », s’interrogent ces associations, pour qui la mort des deux jeunes, à l'issue d'une course-poursuite, est la conséquence des contrôles policiers fréquents sur les jeunes, « motivés par leur seule apparence vestimentaire ou leur origine ».

Les associations maintiennent la pression. La Cour de cassation devra trancher.

Lire aussi :
Force citoyenne populaire, un nouveau parti à destination des banlieues
Contrôles au faciès, première action en justice en France
Ministère de la crise des banlieues : ACLEFEU attend des « actes »
Contrôles au faciès : les policiers français coupables
Stop le contrôle au faciès, un requiem pour l’égalité




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading



Inscription à la newsletter

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Depuis lundi 7 juillet, la bande de Gaza vit sous la peur constante des bombes israéliennes. En plein mois du Ramadan, l'heure est à l'urgence aussi bien humanitaire que politique. Les bilans humain et matériel s’alourdissent d'heure en heure à Gaza. Suivez ici l'évolution des événements à Gaza en temps réel. Retour sur les principaux faits de la semaine.











L'actu vue par Yace