Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Yémen : 1 400 enfants tués par la guerre selon l'Unicef

Rédigé par | Mercredi 11 Janvier 2017



© Unicef/UN026956/Madhok
© Unicef/UN026956/Madhok
Le conflit désastreux au Yémen qui oppose les forces gouvernementales, aidés de l'Arabie Saoudite, aux rebelles houthis dure depuis 2015 dans une indifférence générale. Le Fonds de l’Onu pour l’enfance a tenu, mercredi 11 janvier, à mettre en lumière le désastre occasionné par la guerre.

« Depuis l'escalade du conflit, les Nations unies ont pu vérifier que près de 1 400 enfants ont été tués et plus de 2 140 blessés », a déclaré Meritxell Relano, représentante de l’Unicef au Yémen. Elle précise que « près de 2 000 écoles au Yémen ne peuvent plus servir parce qu'elles ont été détruites, endommagées, servent à accueillir des familles de déplacés ou sont utilisées à des fins militaires ».

L’Unicef, qui souligne que 2,2 millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë, appelle les deux camps et les Etats qui ont de l’influence sur les acteurs du conflit à « protéger les enfants et à cesser les attaques contre les infrastructures civiles ».

Selon un responsable militaire et une source médicale citée par l'AFP, un raid mené par la coalition sous commandement saoudien a fait cinq morts, dont deux enfants ainsi que 13 blessés au nord de Sanaa, la capitale yémenite, lors d’un raid aérien. L'attaque ciblait un marché près de l'école al-Falah dans le secteur de Nihm, sous contrôle des rebelles houthis. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la guerre civile a fait plus de 7 350 morts et 39 000 blessés, civils et combattants inclus.

Lire aussi :
Yémen : une veillée funèbre tourne au drame, plus de 140 morts
Yemen : une mosquée du 16e siècle réduite en poussière
Yémen : des mosquées visées par des attentats, plus de 140 morts
Yémen : Nourane Houas, libre après dix mois de captivité




Loading













Recevez le meilleur de l'actu