Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Yannick Noah débouté face à Marine Le Pen

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 28 Juin 2013



Yannick Noah a été débouté, mardi 25 juin, par le tribunal correctionnel de Paris des poursuites en diffamation qu'il avait intentées contre Marine Le Pen.

Sur le plateau du Grand Journal de Canal +, le 9 mars 2012, la présidente du Front National était interrogée sur les trois célébrités préférés des Français, Yannick Noah, Zinedine Zidane et Omar Sy.

Jean-Michel Aphatie lui avait demandait si l'immigration était une chance pour la France, elle avait alors rétorqué : « Deux exilés fiscaux sur trois c'est pas mal ». Puis, elle s’en était prise à l’ancien champion de tennis. « Au lieu de payer ses impôts en France, eh bien ce monsieur se permet de donner des leçons de morale (…) des leçons de charité et de partage alors que lui, il ne partage rien, que son argent il est planqué et qu'il n'en fait pas profiter les malheureux Français », avait-elle dit.


Jugeant que ces propos avaient « gravement porté atteinte à son honneur, sa réputation et son image »,Yannick Noah avait alors décidé de porter plainte contre Marine Le Pen et réclamait 50 000 euros de dommages et intérêts et quatre publications judiciaires. Mais le jugement de 1ère instance lui a donné tord. « Les propos incriminés ne lui imputent nullement de commettre des faits pénalement sanctionnés de fraude fiscale », a jugé le tribunal.

L’avocat de Yannick Noah Me William Bourdon a estimé que cette décision est « surprenante dans sa motivation » et fait savoir qu'un appel de son client est « envisagé ». « Yannick Noah doit s'abstenir d'engager des procédures hasardeuses et de donner des leçons », a commenté de son côté l'avocat de Marine Le Pen, Me Wallerand de Saint-Just.

Yannick Noah, qui est en contentieux fiscal avec l'administration après avoir résidé en suisse entre 1992 et 1994, a également été vivement critiqué par le sénateur UMP Pierre Charon qui l’a qualifié de « délinquant » fiscal, en janvier 2012, après sa participation au meeting de campagne de François Hollande.

Le chanteur a également engagé une procédure en diffamation contre le sénateur dont le procès s’est tenu le 30 mai. Le jugement a été mis en délibéré pour le 11 juillet.

Lire aussi :
Yannick Noah attaque Marine Le Pen pour diffamation
Marine Le Pen face à la justice pour diffamation envers l’UOIF
L'immunité de Marine Le Pen
Prières de rue : Marine Le Pen devrait perdre son immunité parlementaire
Jean-Marie Le Pen condamné pour « contestation de crimes contre l'humanité »





Loading












Recevez le meilleur de l'actu