Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Prières de rue : Marine Le Pen devrait perdre son immunité parlementaire

Rédigé par La Rédaction | Samedi 1 Juin 2013



En comparant « les prières de rue » des musulmans à l’Occupation nazie de la France pendant la Seconde Guerre mondiale, Marine Le Pen s’était attiré les foudres de la communauté musulmane en décembre 2010.

Près de trois ans après le dépôt de plainte du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), le Parlement européen est sur la voie de lever l’immunité parlementaire de la présidente du Front national, également euro-députée, à la demande du ministère français de la Justice.

La décision, qui sera prise définitivement le 11 juin, fait suite à un vote du comité du Parlement européen en charge des affaires légales, informe la BBC samedi 1er juin.

Si la levée de l'immunité parlementaire est validée par les députés européens, ce qui ne serait qu'une formalité selon la BBC, Marine Le Pen pourra être mise en examen pour incitation à la haine raciale.

Lire aussi :
Marine Le Pen dit non à la mosquée de Montpellier
Yannick Noah attaque Marine Le Pen pour diffamation
Le cirque médiatique de Marine Le Pen devant un camp rom
Marine Le Pen, une des femmes politiques préférées des Français
Marine Le Pen face à la justice pour diffamation envers l’UOIF
Prières de rue : vers une levée de l’immunité de Marine Le Pen ?
Islamophobie : les propos anti-musulmans des Le Pen toujours plus détestables





Loading












Recevez le meilleur de l'actu