Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

Yacine Boularès, le plus international des jazzmen tunisiens

Rédigé par Fatima Khaldi | Lundi 3 Août 2015

Saxophoniste, compositeur et producteur franco-tunisien, Yacine Boularès est installé à New York depuis 2009. Après plusieurs collaborations prestigieuses, il nous livre enfin son premier album intitulé « Ajoyo », qui s'annonce comme un des meilleurs de sa catégorie en 2015.



Saxophoniste virtuose, Yacine Boulares sort Ajoyo, un premier album riche en couleurs.
Saxophoniste virtuose, Yacine Boulares sort Ajoyo, un premier album riche en couleurs.
Saxophoniste, multi-instrumentiste, compositeur et producteur franco-tunisien, Yacine Boularès est installé à New York depuis 2009. Une ville en ébullition en phase avec ses envies de création, loin des guerres d’étiquettes et où la diversité est mieux acceptée qu’en France.

Ancien batteur de Fela Kuti, Jojo Kuo, Martino Atangana, Tabou Combo, et Placido Domingo, Yacine est devenu en quelques années un des musiciens de jazz le plus convoité de la scène internationale. Des chanteurs connus tels Sheila Jordan, Richard Bona et Becca Stevens ont fait appel à lui.

Auteur compositeur prolifique pour de nombreux artistes, il enfin son premier album pour le label Ropeadope avec son groupe Ajoyo, fondé en 2012. Co-produit avec le célèbre saxophoniste Jacques Schwartz-Bart, Ajoyo est un projet collectif qui repose sur un esprit de partage et de voyage. Entre jazz, soul, afro beat et rythmes africains, Yacine Boularès nous invite à découvrir une musique fougueuse et détonnante influencée par Tony Allen, Oum Kalthoum, Charlie Parker et Donnie Hathaway.

Derrière le nom d'Ajoyo se cache un collectif composé de musiciens venus des quatre coins du monde. « Célébrer la vie, l’amour et la justice » tout en décloisonnant les frontières... un pari largement relevé par ce musicien qui promet de faire entendre parler de lui dans le monde du jazz.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu