Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Villiers-sur-Marne : une perquisition menée à la mosquée Al-Islah

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 31 Août 2016



Une perquisition administrative s’est déroulée mercredi 31 août dans la mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). L’intervention a démarré vers 7h30 et s’est terminée aux environs de 9h. Selon Jean-Michel Carigi, directeur de cabinet du maire, « l’objectif de la perquisition était de vérifier s'il existait une école coranique au sein de la mosquée. C'était un secret de polichinelle mais ce matin, sa présence a été confirmée ».

Une quarantaine de policiers ont été mobilisés pour cette perquisition qui s’est « bien déroulée » d’après Jean-Michel Carigi qui indique que « les responsables de la mosquée n'ont pas fait obstacle et ont ouvert toutes les portes pour faciliter le travail des policiers ». Plusieurs personnes en situation irrégulière auraient été interpellées.

La mosquée Al-Islah est sous surveillance surtout depuis que son nom a été évoqué lors du procès de la filière dite jihadiste de Champigny-sur-Marne. Douze personnes avaient été condamnées en avril 2016 à des peines allant de trois à dix ans de prison. Certains fréquentaient la mosquée de Villiers-sur-Marne et se seraient radicalisés en fréquentant Mustapha Mraoui, un « imam » qui gravitait autour de la mosquée et soupçonné d’avoir rejoint l’Etat islamique.

Lire aussi :
État d’urgence : Amnesty appelle à « ne pas céder au chantage à la sécurité »
Expulsions, fermeture de mosquées…Cazeneuve fait un bilan de l’état d’urgence
L'Etat remboursera les dégâts à la mosquée d'Aubervilliers
Attentats de Paris : perquisition musclée à la mosquée d’Aubervilliers
Brest : mosquée et domicile d'Abou Houdeyfa perquisitionnés
Quelles sont les mosquées fermées après les attentats de Paris ?
La société civile vent debout contre l'état d'urgence
Perquisitions, assignations à résidence... Le CCIF lance un guide pratique






Loading











Recevez le meilleur de l'actu