Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Vierzon : face à l’islamophobie, le maire veut acheter l’église

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 5 Avril 2013



La mise en vente de l'église Saint-Eloi à Vierzon, dans le Cher, a fait couler beaucoup d’encre. Pour mettre fin à la polémique qui agite la ville depuis l'attribution du bâtiment à la confrérie Saint-Eloi, le maire communiste de la commune, Nicolas Sansu, a décidé d'acquérir l’édifice religieux.

Mis en vente en octobre 2012 par le diocèse de Bourges pour la somme de 170 000 €, il avait intéressé une association musulmane locale qui avait manifesté son envie d’acheter ce lieu pour le transformer en salle de prière.

Mais consternés de voir une église devenir une mosquée, des riverains s’étaient offusqués. Le diocèse avait reçu de nombreux messages hostiles venant de toute la France. Face à ce tollé, l’association musulmane n’avait pas été retenue par l'archevêque de Bourges.

A sa place, en décembre 2012, un nouvel acquéreur avait été choisi : la Confrérie des charitables de Saint-Eloi. Se présentant comme une association laïque, il s’agissait en fait de la confrérie de Saint-Eloi de Paris, une organisation qui se montrait clairement hostile à l’islam en menant une campagne d’appels aux dons, placée sous le thème « Non pour une mosquée dans l'église Saint-Eloi à Vierzon ».

La confrérie avait déjà signé une promesse de vente et avait jusqu'au mois de juin pour récolter les fonds mais le maire, outré par le discours islamophobe de la confrérie en a décidé autrement.

Il a décidé de faire racheter l’église par la municipalité lors d'une réunion municipale mardi 2 avril. « La ville va se rapprocher du diocèse » a indiqué la mairie, en ajoutant que la paroisse sera transformée en salle municipale et, pourquoi pas, en futur centre de santé, précise le journal régional local Le Berry. « Ce ne sera pas une mosquée et il n'y aura pas d'église intégriste à Vierzon », avait déjà prévenu le maire lors d’une réunion de quartier la semaine dernière.

Pas de quartier aux islamophobes opposés à l’ouverture de lieux de culte musulman en France. L’achat de l’église par la mairie paraît dans ce cas une bonne solution pour en finir avec cette affaire médiatique.

Lire aussi :
Vierzon : le maire contre l'appel aux dons anti-mosquée
Vierzon : des dons anti-mosquée pour racheter l’église
A Vierzon, l'église ne deviendra pas une mosquée
Vierzon : les musulmans sur les rangs pour racheter une église





Loading












Recevez le meilleur de l'actu