Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une opération tous voilés pour aller voter au Québec

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 2 Octobre 2015



Une opération tous voilés pour aller voter au Québec
Un succès inattendu. Suite à la décision de la Cour d’appel fédérale du 15 septembre confirmant l’autorisation du port du niqab pour voter, Catherine Leclerc simple citoyenne résidente de Longueuil a lancé un mouvement sur Facebook qui a pris de l’ampleur. Elle invite à venir déposer un bulletin dans l’urne le visage couvert à l’occasion des prochaines élections fédérales du 19 octobre.

« Pour que ça prenne cette ampleur là, c’est parce qu’il y a un malaise, et que ça bouillait (…). Je ne suis pas toute seule à penser ça, on prêche l’absurde par l’absurde », explique l’instigatrice de l'opération dans les colonnes du Journal de Montréal le 30 septembre.

« Cet évènement n'est ni en faveur ni ne condamne aucune religion ou groupe. Nous sommes pour l'exercice de la démocratie dans la laïcité et dénonçons les symboles religieux (toutes religions confondues) qui représentent l'inégalité », explique-t-elle sur Facebook. Son mouvement lancé en protestation de la loi contre le niqab dans les cérémonies d'assermentation rassemble - virtuellement - près de 8 000 personnes à ce jour qui annoncent aller voter le visage couvert. Sa page a été partagée plus de 150 000 fois.

Certains de ses soutiens, ne manquant pas d’humour, ont même posté des photos avec le visage couvert de masque ou de sac à patate. L’auteur elle-même a partagé un tutoriel pour montrer comment porter le niqab. Selon l'institution Élections Canada, tout citoyen canadien peut voter le visage couvert que ce soit avec un niqab, foulard, sac à patates… S’il refuse de se dévoiler pour vérification de son identité, il n’aura qu’à porter serment, montrer une pièce d’identité et justifier de son adresse. A l'approche des élections, Élections Canada a fait savoir qu’aucune mesure spéciale ne sera prise si des milliers de personnes viennent voter intégralement voilées.

Un électeur annonce aller voter avec un sac à patates sur la tête.
Un électeur annonce aller voter avec un sac à patates sur la tête.

Le débat sur le niqab exacerbe les tensions

Les partis politiques sont discrets sur cette question. Seul le Parti conservateur du Canada a rappelé par courriel que s’il est élu, il déposerait dans les 100 jours un projet de loi pour forcer la prestation du serment de citoyenneté à visage découvert. Du côté du Bloc québécois, on prend clairement position en faveur du vote à visage découvert.

Le débat autour du niqab inquiètent les musulmans qui déplorent une hausse des actes islamophobes. « On est tannés que des choses aussi marginales que le port du niqab soient instrumentalisées pour obtenir des gains politiques. Il y a clairement un malaise au Canada par rapport à une minorité religieuse », déplore Haroun Bouazzi porte-parole de l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec (AMAL) jeudi 1er octobre.

Bonne nouvelle toutefois, le Parlement du Québec a dénoncé à l'unanimité l'islamophobie.

Lire aussi :
Québec : une motion contre l’islamophobie adoptée au Parlement
Québec : la charte anti-voile a précipité la chute du gouvernement
Québec : forte hausse des actes islamophobes
Québec : l’unique députée musulmane pour la charte anti-voile
Canada: l'énorme coup de pub d'un hôpital opposé à une charte anti-voile




Loading












Recevez le meilleur de l'actu