Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une nouvelle Nakba pour les Palestiniens ?

Rédigé par La Rédaction | Lundi 12 Avril 2010



Un nouveau décret de l’armée israélienne, qui devrait entrer en vigueur mardi 13 avril, menace des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie d’expulsion et d’arrestation, dont la présence est jugée i[« illégale »].i

« L'ordre est le même que celui qui a toujours existé à propos des Palestiniens séjournant illégalement en Judée-Samarie (Cisjordanie, ndlr). Il n'y a rien de neuf », a estimé la porte-parole de l’armée israélienne, Avital Leibovitz.

Sont visés, selon le Centre Hamoked, une ONG israélienne de défense des droits de l’homme, les Palestiniens détenteurs d'une carte d'identité ayant une adresse dans la bande de Gaza, ou qui sont nés dans ce territoire, ainsi que leurs descendants, ceux qui sont nés en Cisjordanie et qui ont pour diverses raisons perdu leur statut de résident à la suite, par exemple, d'un séjour à l'étranger, ainsi que les épouses étrangères de Palestiniens. Outre l’expulsion, le décret prévoit des peines pouvant aller jusqu'à sept ans de prison et d'une amende de 7 500 shekels (1 500 euros).

Jusqu'à présent, les tribunaux civils israéliens empêchaient en général les expulsions de ces Palestiniens de Cisjordanie. Cependant, le décret prévoit que les tribunaux militaires prennent le relais, l’armée considérant ces personnes comme des « infiltrées », susceptibles d'être expulsées vers le pays ou la région d'où elles sont venues « illégalement ». Le comble : le décret ne concerne pas les colons israéliens, dont la présence est pourtant illégale selon le droit international.

La Jordanie, dont près de la moitié de la population est d'origine palestinienne, aurait reçu des assurances d'Israël que la nouvelle législation ne conduirait pas à l'expulsion de Palestiniens séjournant en Cisjordanie. Une affaire à suivre tout de même.


Lire aussi :
Après Ben-Gourion, une place Mahmoud-Darwich à Paris
Un printemps palestinien dans les universités du monde
Georges Frêche, Agrexco et les régionales
Tel-Aviv sous les feux... de la rampe
Les Palestiniens assoiffés par Israël





Loading












Recevez le meilleur de l'actu