Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un sommet mondial contre l'excision et les mariages forcés

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Mardi 22 Juillet 2014



A ce jour, on compte plus de 700 millions de femmes dans le monde qui ont été mariées de force alors qu'elles n’étaient encore que des enfants, a dénoncé, mardi 22 juillet, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) lors de la tenue, à Londres, du Girl Summit 2014, une conférence sur la lutte contre les mariages forcés et les mutilations génitales.

Parmi ces femmes, 250 millions, soit plus d'une sur trois, ont été mariées alors qu’elles avaient moins de 15 ans, a précisé l’organisation onusienne.

Plus de 130 millions de femmes dans le monde ont par ailleurs été victimes de mutilations génitales. Ce phénomène est en baisse. Ainsi, l’Unicef fait savoir que le risque pour une adolescente de subir une excision s'est réduit d'un tiers en 30 ans. La mobilisation des responsables musulmans qui sensibilisent davantage la population sur la dangerosité et le caractère non islamique d'actes pratiqués dans certains pays musulmans y est sûrement pour quelque chose.

« Mais sans des actions immédiates beaucoup plus intenses et soutenues de la part de tous les acteurs de la société, des centaines de millions de filles vont continuer à subir des blessures profondes, permanentes et tout à fait inutiles », met en garde l'Unicef. Au Royaume-Uni, où le premier Girl Summit a pris place, 170 000 femmes seraient concernées par l’excision. Une nouvelle législation permettant de poursuivre les parents qui n'empêchent pas leur fille d'être excisée doit être annoncée. En juin dernier, le pays a adopté une nouvelle mesure punissant de sept ans d’emprisonnement le fait de contraindre quelqu’un à se marier.

« Toutes les filles ont le droit de vivre libre de toute violence et coercition », a lancé David Cameron à l’ouverture du Girl Summit. « Les filles ne sont la propriété de personne, elles ont le droit de choisir leur destinée. Quand elles le font, tout le monde en bénéficie », a écrit pour sa part le directeur général de l'Unicef, Anthony Lake, dans un communiqué. L’épanouissement des filles du monde entier est un combat d'actualité.

Lire aussi :
Grande-Bretagne : la prison pour lutter contre les mariages forcés
France : les mariages forcés en baisse
Un film choc contre les mariages forcés (vidéo)
Première résolution de l'ONU contre l’excision
Les oulémas d’Afrique de l’Ouest contre l’excision




Loading














Recevez le meilleur de l'actu