Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les oulémas d’Afrique de l’Ouest contre l’excision

Rédigé par La Rédaction | Mardi 13 Septembre 2011



« La position de l'Islam vis-à-vis des pratiques néfastes contre la femme. » C’est le thème autour duquel plusieurs dizaines de savants musulmans venus de pays d’Afrique de l’Ouest se retrouvent du lundi 12 au mercredi 14 septembre à Nouakchott, en Mauritanie.

Le colloque, organisé par le Forum de la pensée islamique et du dialogue des civilisations, a réuni des oulémas et des imams du Sénégal, du Mali, du Niger, de la Guinée-Bissau, de la République de Guinée et de la Gambie ainsi que des représentants d’Égypte et du Soudan autour des questions relevant des droits de la femme et de l’enfant. L’occasion pour eux de réaffirmer ensemble l’interdiction de l’excision, des mutilations génitales et des pratiques préjudiciables à la santé de la femme dans la loi islamique.

La pratique des mutilations génitales féminines (MGF) est officiellement interdite dans la plupart des pays africains mais reste très répandue dans la région par tradition. L’aide des responsables religieux, musulmans ou non, pour les éradiquer est précieuse.

Les oulémas de Mauritanie font figure d’exemple dans la lutte contre de tels actes. Ces derniers ont signé en janvier 2010 un décret religieux (fatwa) contre les MGF et espèrent une initiative similaire dans ses pays voisins.

Lire aussi :
Les musulmanes poursuivent leur jihâd contre la violence




Loading














Recevez le meilleur de l'actu