Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un maire FN écrit sa haine de l'islam, comparé au nazisme

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 16 Avril 2014



A lire Fabien Engelmann, l’islam est une plaie. Dans son autobiographie Du gauchisme au patriotisme, le nouveau maire FN d'Hayange, en Moselle, estime que l’islam est « une idéologie religieuse "moyenâgeuse" ».

L’homme de 34 ans passé à l'extrême gauche (Lutte ouvrière, le NPA) puis à la CGT montre qu’il est aujourd’hui en phase avec les idées d'extrême droite, particulièrement sur la question de l’islam et de l’immigration. A ses yeux, la religion musulmane est « un dogme mahométan très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles ».

Il rejette sans ambages une « idéologie » « sectaire, figée dans son passé ». « L'islam me fait peur, pour le respect du droit de la femme, des minorités... J'ai lu le Coran et ce livre me fait peur », explique-t-il à l’AFP, mardi 15 janvier, après la sortie de son ouvrage édité par Riposte Laïque, dont il partage les idées islamophobes. Fabien Engelmann salue, par ailleurs, le travail du Parti de la Liberté néerlandais de Geert Wilders, allié au FN pour les européennes, qui « n'hésite pas à comparer l'idéologie islamique au nazisme », rappelle-t-il.

« Issu d'une famille pied-noir, je ne peux m'empêcher de rappeler encore et toujours que l'Algérie doit tout à la France », écrit-il également. Avant la colonisation, l'Algérie n'était, selon lui, « qu'un désert sans peuple défini ». « Aujourd'hui certains d'entre eux trouvent encore le moyen de venir dans notre pays quémander toujours plus de générosité, dans cette France qu'ils haïssent et sur laquelle ils crachent. Ils nous reprochent une colonisation qui les a enrichis et dans laquelle ils auraient dû normalement prospérer s'ils s'en étaient donné la peine », ajoute Fabien Engelmann.

Voilà un maire qui dit franchement sa haine de l'islam et sa xénophobie en toute liberté. Le danger pour la démocratie vient non pas des musulmans mais des (ir)responsables politiques au pouvoir, du FN en l'occurrence, qui détruisent doucement la cohésion sociale.

Lire aussi :
Avec le FN à la mairie, triple galère pour bâtir une mosquée
Un livre pour répliquer aux mensonges de l’extrême droite (et d'autres)
Les villes dirigées par l’extrême droite, victoire symbole du FN à Marseille
Municipales 2014 : Robert Ménard prend la mairie de Béziers
Hénin-Beaumont : le FN fait fermer le local de la LDH
Pas de halal dans les cantines des villes FN




Loading












Recevez le meilleur de l'actu