Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un lord britannique musulman suspendu pour propos antisémites

Rédigé par La Rédaction | Lundi 18 Mars 2013



Le Parti travailliste britannique d'opposition a annoncé, jeudi 14 mars, la suspension de Nazir Ahmed, un lord musulman d'origine pakistanaise. L'homme politique, membre de la Chambre haute du Parlement où sont examinés et modifiés les projets de loi, est accusé d'avoir tenu des propos antisémites après sa condamnation à une peine de prison pour conduite dangereuse.

Il aurait « prétendu que des médias appartenant à des juifs avaient fait pression sur le tribunal pour le condamner à une peine plus lourde » en 2009, rapporte le quotidien britannique The Times, qui précise se fonder sur une interview que M. Ahmed aurait donnée en langue ourdou sur une chaîne de télévision pakistanaise. Lors de cette entrevue, le lord aurait également déclaré que le juge qui l'avait condamné à douze semaines de prison avait été nommé à la Haute Cour après avoir aidé « un collègue juif » de l'ancien Premier ministre Tony Blair.

Nazir Ahmed avait été poursuivi en justice après avoir tué dans un accident de la route un automobiliste en 2007. L'enquête de police avait démontré sa responsabilité car il avait reçu et envoyé cinq sms lors de son trajet et le dernier message avait été envoyé deux minutes avant l'accident. Lors de son procès, il avait alors plaidé coupable de conduite dangereuse.

L'homme, qui est le premier musulman à avoir été nommé lord en 1998, avait déjà été suspendu momentanément du Parti travailliste en 2012 à la suite d'informations selon lesquelles il souhaitait offrir 10 millions de livres (12,1 millions d'euros) à toute personne qui capturerait le président américain Barack Obama et son prédécesseur George W. Bush. A l'époque, il avait nié avoir tenu ces propos et avait pu réintégrer le parti.

Après ces nouveaux soupçons, le Parti travailliste a précisé le suspendre « dans l'attente des résultats d'une enquête ».

Lire aussi :
Grande-Bretagne : un lord musulman exclu du Labour




Loading














Recevez le meilleur de l'actu