Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un double attentat à Bruxelles endeuille la Belgique

Rédigé par La Rédaction | Mardi 22 Mars 2016



Un double attentat est survenu mardi 22 mars à Bruxelles, provoquant des dizaines de morts.
Un double attentat est survenu mardi 22 mars à Bruxelles, provoquant des dizaines de morts.
La Belgique est en état d’alerte maximale après des explosions survenues dans la matinée du mardi 22 mars à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles.

Pour l'heure, le bilan humain serait d'au moins 34 morts : 20 personnes dans le métro et 14 personnes à l'aéroport selon la RTBF. Près de 200 blessés seraient également à déplorer. Charles Michel, le Premier ministre belge, a d'ores et déjà dénoncé deux attentats « aveugles, violents et lâches ».

Vers 8h, dans le hall des départs de l’aéroport Zaventem de Bruxelles, deux explosions ont retenti. Les façades se sont brisées et les plafonds se sont écroulés, selon les témoignages. Selon le procureur fédéral belge, l’une des deux explosions a « probablement été provoquée » par un kamikaze. Vers 9h, une nouvelle explosion survient dans la station de métro Maelbeek, à proximité des institutions européennes.

L’ensemble du réseau de métro a été fermé et les trains Thalys et Eurostar à destination ou au départ de Bruxelles ne circulent plus. Le centre de crise belge appelle chacun « à rester où il est », que ce soit à l’école, sur son lieu de travail ou à son domicile. Le niveau d’alerte antiterroriste a été relevé au niveau 4, le plus élevé.

Ces attentats surviennent quatre jours après l’arrestation de Salah Abdeslam à Molenbeek, suspecté d’avoir fait partie du commando des attentats du 13 novembre. Les attentats ont été revendiqués par l'Etat islamique, dit Daesh, dans l'après-midi. Trois jours de deuil national ont été décrétés.

Lire aussi :
Attentats de Bruxelles : les musulmans de Belgique condamnent
Salah Abdeslam : ce qu'on sait de son arrestation à Molenbeek
Attentats de Paris : le cerveau présumé des attentats tué à Saint-Denis





Loading












Recevez le meilleur de l'actu