Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Toulouse : un Gambien avale son passeport et évite in extremis son expulsion

Rédigé par | Jeudi 18 Août 2016



L’histoire se déroule lundi 15 août à l’aéroport Toulouse, où Bubacarr, un Gambien de 34 ans en situation irrégulière, doit embarquer un avion pour être expulsé. Le jeune homme, arrivé en France il y a deux mois, se dit opposant politique dans son pays mais a vu sa demande d’asile politique refusée faute de preuves concrètes de son engagement. Interpellé dans la région durant le weekend, il s’est vu signifier une procédure de reconduite à la frontière.

Selon le procureur, le Gambien, le jour de l’expulsion, était dans un état d’ « extrême excitation » et prêt à tout pour ne pas rentrer en Gambie. Peu avant l’embarcation, lorsqu’un agent de la police aux frontières demande à Bubacarr son passeport, il « l’ouvre et arrache très vite les pages qui contiennent son état-civil et sa photo avant d’avaler le tout » d’après la Dépêche du Midi. Les policiers le garde alors à l’aéroport en attendant de trouver une solution quand l’Africain se met d’un coup à les insulter et à cracher sur eux. Inquiet, le commandant de bord refuse d’embarquer Bubacarr, estimant que la sécurité des voyageurs ne pourrait être assurée.

Le jeune homme a été jugé en comparution immédiate à Toulouse mardi 16 août. Il a été condamné à deux mois de prison ferme pour « soustraction à l'exécution d'une mesure de reconduite à la frontière » .

Lire aussi :
Souleymane Bagayogo : exploité, puis expulsé
Angleterre : des primes pour les fonctionnaires expulsant le plus d’immigrés




Loading












Recevez le meilleur de l'actu