Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Angleterre : des primes pour les fonctionnaires expulsant le plus d’immigrés

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 16 Janvier 2014



Une information révélée mercredi 15 janvier par The Guardian fait polémique en Grande-Bretagne. On apprend que le gouvernement britannique récompense les agents de l’immigration qui arrivent à expulser le plus d’immigrés illégaux.

En pratique, ils doivent gagner au moins 70 % des recours déposés par les demandeurs d'asile contre leur expulsion. S’ils arrivent à atteindre cet objectif, ils sont récompensés par l’octroi de primes, de jours de congés supplémentaires ou des chèques cadeaux de 30 à 60 euros.

Le ministère de l’Intérieur explique que c’est une manière de « reconnaître des résultats positifs (d'un fonctionnaire) sur une période donnée ». Mais les récompenses ne sont pas seulement octroyées en cas d’affaires gagnées. Les dossiers bien préparés sont également récompensés, a tenu à préciser le ministère, qui a refusé de dire combien de gratifications avaient été distribués jusqu’à présent.

Toutefois, une réponse du Parlement indique que 11 chèques cadeaux de 25 livres (30 euros) ont été offerts à des fonctionnaires depuis juillet 2012 en « reconnaissance exceptionnelle de leur performance personnelle devant la cour ».

Ces incitations ont clairement pour but d’accroître le zèle des agents au détriment des sans-papiers. Les associations de défense des droits des immigrés dénoncent un tel système. Elles rappellent que beaucoup de migrants fuient la guerre et la persécution. Vilipendant une « approche du bâton et de la carotte » susceptibles d’encourager des « mauvaises pratiques », le cabinet d'avocats Duncan Lewis, spécialisé dans l'immigration, a indiqué saisir la justice.

Le gouvernement de David Cameron, qui souhaite faire reculer l’immigration, use de moyens qui prêtent à controverse. En juillet 2013, une campagne publicitaire, dans les rues de Londres, invitant les clandestins à rentrer chez eux avait fait scandale.

Lire aussi :
Londres : une campagne honteuse contre les immigrés




Loading














Recevez le meilleur de l'actu