Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Terrorisme : des dizaines de perquisitions à l'échelle européenne

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 16 Janvier 2015



Terrorisme : des dizaines de perquisitions à l'échelle européenne
Une vaste opération antiterroriste a été lancée, jeudi 15 janvier, dans plusieurs villes de Belgique. A Verviers, dans l’est du pays, l’assaut lancé contre une ex-boulangerie pour neutraliser trois jeunes Belges, revenus de Syrie une semaine plus tôt, s’est soldée par la mort de deux d'entre eux.

Lors de l’intervention, les suspects ont « ouvert le feu avec des armes de guerre et des armes de poing » sur les forces de l’ordre, qui ont riposté. Même à terre, les deux hommes continuaient à tirer, ont déclaré les forces de l'ordre. Une troisième personne a été interpellée. Les médias belges présentent Verviers comme un foyer du radicalisme en Belgique.

La cellule ciblée par la police belge était « sur le point de commettre des attentats de grande envergure en Belgique, et ce de façon imminente », a indiqué le parquet fédéral belge. Les forces de l’ordre ont décidé d’intervenir après l’interception des conversations téléphoniques, soulignant à la presse que les terroristes présumés allaient passer à l’acte très prochainement. Ils prévoyaient de « tuer des policiers sur la voie publique et dans les commissariats », a précisé le parquet.

Une dizaine de perquisitions ont eu lieu dans le pays, principalement à Bruxelles et dans ses environs. Elles visaient « une cellule opérationnelle composée de personnes dont certaines revenaient de Syrie », a précisé le parquet fédéral belge. Au total, 13 personnes ont été interpellées dont cinq d'entre elles ont été inculpées pour « terrorisme ».

Les services antiterroristes s'activent

L’opération lancée par la police belge n’aurait pas de « lien direct » avec les attentats de Paris, a déclaré le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders. Le niveau d’alerte a été relevé de 2 à 3, sur une échelle de 4 en Belgique. Deux écoles juives à Bruxelles et Anvers ont même été fermées.

Une opération antiterroriste était conduite le lendemain, vendredi, en Allemagne. « Des perquisitions dans 11 lieux de la mouvance islamiste berlinoise » ont été menées à Berlin, a précisé la police. Elle a cependant indiqué n'avoir pas d'indice permettant d'affirmer que les personnes visées préparaient des attentats en Allemagne. Une des personnes interpellées est présenté comme le leader d'un groupe qui envisageait de perpétrer un « acte violent grave en Syrie ».

En France, des perquisitions ont eu lieu en région parisienne. Douze personnes, des proches des frères Kouachi et d’Amedy Coulibaly, ont été interpellées et placées en garde à vue. Ils auraient offert un soutien logistique aux terroristes.

Lire aussi :
Terrorisme mondialisé : comprendre les racines du mal
Valls annonce des mesures « exceptionnelles » contre le terrorisme




Loading












Recevez le meilleur de l'actu