Connectez-vous S'inscrire






Religions

Solaire ou lunaire, l’éclipse, une occasion de prière pour les musulmans

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Jeudi 19 Mars 2015

Qu'elle soit solaire ou lunaire, l'éclipse est sujet à diverses croyances et pratiques dans le monde. Les musulmans ont aussi leurs rites que de nombreux pratiquants ne manqueront pas d'accomplir vendredi 20 mars.



Solaire ou lunaire, l’éclipse, une occasion de prière pour les musulmans
L’éclipse solaire totale est un phénomène astronomique rare pour ne pas être souligné : il fera nuit quelques minutes du jour du vendredi 20 mars. La Lune est en effet prévue de passer entre la Terre et le Soleil le jour de l'équinoxe de printemps.

L’éclipse sera partielle dans l'Hexagone, avec une obscuration de 60 à 80 % selon les régions, mais elle sera totale dans le nord de l'Atlantique, au sud du Groenland et au Pôle Nord. Un spectacle dont la beauté dépend de la météo et que des millions de personnes ne vont pas rater (voir encadré).

Pourquoi l'éclipse faisait peur

En tout temps, la survenue d'éclipses est vectrice de croyances populaires et de superstitions pour de nombreux peuples. Encore aujourd’hui, des groupes religieux voient derrière ce phénomène astronomique l’annonce de la fin du monde…

A l’époque anté-islamique, les éclipses, signes de mauvais présages, suscitaient la peur parmi les Arabes. Il a même été attribué à la mort avec le décès du fils du Prophète Muhammad (Ibrahim) un jour d’éclipse. Ce dernier a corrigé cette croyance en faisant de ce moment une opportunité pour invoquer Dieu. Selon un récit (hadith) authentique de Bukhari et Muslim, citant Aïcha, l'épouse du Prophète, celui-ci déclara un jour : « Le Soleil et la Lune sont deux des signes du Très-Haut. Ils ne sauraient s’éclipser en raison de la mort d’un tel ou de la naissance d’un tel. Si vous voyez une éclipse, invoquez donc Dieu, proclamez Sa grandeur, faites l’aumône et priez. »

Une prière collective particulière

Solaire ou lunaire, l’éclipse est depuis devenue une occasion de prière pour les musulmans. En islam, seules cinq prières sont obligatoires. A l’exception de la prière du vendredi, qui revêt un caractère obligatoire pour les hommes et remplace la seconde prière de la journée (dohr), toutes les autres demeurent surérogatoires, même fortement recommandés dans la tradition prophétique pour plusieurs d’entre elles, à l’instar des prières de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd al-Kébir.

C’est le cas de la prière de l’éclipse (salat al-kusuf), une pratique célébrée en collectivité dans les mosquées. Aucun appel à la prière (le traditionnel adhan) n’est lancé pour annoncer ce moment de prière, accompli en deux cycles (rak’a) avec la particularité, pour la majorité des écoles juridiques, que les fidèles doivent faire deux inclinaisons au lieu d’une avant la prosternation. Entre elles, des récitations de Coran sont faites en position debout, donnant l'impression finale que ce sont quatre cycles qui ont été effectués. Aucun rite particulier existe du côté des juifs comme des chrétiens.

Un rite à l'appréciation des mosquées

C’est aux responsables des mosquées qu’incombe l’initiative d’organiser ou non la prière de l’éclipse. Des mosquées en France ont d'ores et déjà prévenu leurs fidèles de la tenue de ce rite, qui a une durée précise.

Le temps de cette prière commence en effet au début de l’éclipse – solaire ou lunaire - et expire avec la réapparition de l’astre. Selon les villes, la plage horaire diffère naturellement et est plus ou moins courte. A Paris, le Soleil disparaîtra à 9h22 pour réapparaître ensuite à 11h40 tandis qu’à Strasbourg, l’éclipse commence à 9h27 pour finir à 11h47. Les horaires sont disponibles sur le site de la NASA ici : il suffira de cliquer sur la ville, ce qui fera apparaîtra les données (selon l'heure de Greenwich, compter une heure de plus pour la France). Une carte pratique qui pourrait bien aider des lieux de culte à organiser la prière de l'éclipse. A vos marques, prêts, regardez... ou priez !

Solaire ou lunaire, l’éclipse, une occasion de prière pour les musulmans
Pour ceux qui souhaitent observer l’éclipse, des précautions essentielles sont à prendre.

Il est obligatoire de s’équiper de lunettes de protection spécialement conçues pour observer les éclipses. Aucun autre équipement ne peut les remplacer (lunettes de soleil, même superposées, appareils photos, télescopes…) : les risques de perdre la vue sont trop grands pour être ignorés car, contrairement aux apparences, l'intensité du rayonnement solaire reste forte.

Il faudra veiller à ce que les lunettes spéciales, qui peuvent être achetées auprès des pharmaciens ou des opticiens, soient certifiées selon la norme européenne CE pour s’assurer de leur qualité. Elles ne sont utilisables qu’une fois : il faudra oublier les anciennes paires conservées au fond du tiroir. Pour ceux qui rateront le spectacle, pas d’inquiétude : des vidéos, en direct ou en différé, ne manqueront pas d'être diffusées sur le Web !





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu