Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sénégal : Abdoulaye Wade reconnaît sa défaite aux présidentielles

Rédigé par La Rédaction | Lundi 26 Mars 2012



L'ancien Premier ministre Macky Sall a été élu, dimanche 25 mars, à la présidence du Sénégal en lieu et place d’Abdoulaye Wade. Celui qui régné sur le pays pendant 12 ans a reconnu sa défaite dès le soir du second tour de l'élection avant même l’annonce des résultats officiels, attendus mardi ou mercredi, et a félicité personnellement le nouveau chef de l’Etat.

Les violences qui avaient émaillé la campagne électorale sénégalaise ces dernières semaines faisaient craindre le pire. Finalement, le scrutin s’est déroulé avec une certaine sérénité.

« Vous avez été nombreux (...) à vous rendre aux urnes et à voter librement, dans le calme et la sérénité » et « je vous félicite tous et toutes pour la part déterminante que chacun de vous a jouée dans ce processus », a indiqué Abdoulaye Wade.

« Ce (dimanche) soir, un résultat est sorti des urnes, le grand vainqueur reste le peuple sénégalais », a déclaré pour sa part Macky Sall. « Ce soir une ère nouvelle commence pour le Sénégal », a-t-il ajouté.

Le président sortant était arrivé en tête du premier tour avec 34,81 % des voix contre 26,58 % pour Macky Sall. Mais ce dernier a obtenu le ralliement des douze candidats battus au premier tour, qui jugeaient la candidature de Wade «anticonstitutionnelle » après deux mandats.

Wade semblait obstiné à garder le pouvoir. Il n'en fut rien et a su faire preuve de bon sens pour ne pas faire plonger l'Etat dans l'instabilité et le chaos. Le Sénégal est souvent cité comme l'un des rares exemples de démocratie en Afrique, notamment en Afrique de l'Ouest régulièrement secouée par des violences politico-militaires, comme en témoigne le coup d'Etat militaire qui a renversé le 22 mars au Mali voisin le président Amadou Toumani Touré.

Lire aussi :
Mali : un coup d’Etat militaire renverse le président Touré
Sénégal : « Les violences actuelles font craindre le pire des scénarios »
Sénégal : la candidature de Youssou N’Dour invalidée, tensions à Dakar




Loading














Recevez le meilleur de l'actu