Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Selon un archevêque italien, l'Europe deviendra musulmane « par notre stupidité »

Rédigé par Imane Youssfi et H. Ben Rhouma | Lundi 16 Janvier 2017



L'archevêque de Pompéi (Italie) Carlo Liberatii.
L'archevêque de Pompéi (Italie) Carlo Liberatii.
« Dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité. » Ces propos indignes, passés inaperçus sauf des réseaux d'extrême droite, sortent tout droit de la bouche de l’archevêque de Pompéi Carlo Liberati. Dans une interview au journal La Fede Quotidiana publiée le 9 janvier, le dignitaire religieux raille la place de l’islam en Europe et l’accueil des migrants, trop massif à ses yeux.

Selon lui, la disparition d'une dimension religieuse - catholique surtout - de l'Occident en est responsable. « L'Italie et l'Europe vivent d'une manière païenne et athée, ils font des lois qui vont contre Dieu et ils ont des traditions qui sont propres au paganisme. Toute cette décadence morale et religieuse, au-delà de la foi, favorise l’islam », a déclaré l'archevêque, avant de poursuivre : « Dans dix ans, comme j’ai déjà dit, nous serons musulmans non pas à cause de l’islam, mais par notre stupidité. Ils font des enfants, pas nous. Nous sommes en plein déclin. »

« Aujourd’hui l’Église fonctionne peu, les séminaires sont vides sauf les paroisses qui sont encore debout mais il manque une vraie vie chrétienne. Tout ceci offre un boulevard pour l’islam », ajoute-t-il.

Carlo Liberati en rajoute une couche, cette fois-ci en ciblant les migrants : « Donner l'aumône aux migrants errant dans les villes n'est pas seulement mauvais, mais moralement nocifs parce que nous encourageons leur comportement et ils s'habituent à cela, sans mentionner le fait que nous les nourrissons déjà », déclare-t-il, déplorant « une invasion qui pourrait mettre en danger les traditions et les valeurs religieuses » du Vieux continent. Un discours digne de ceux régulièrement répétés par les mouvements d'extrême droite en Europe.

Un habitué du discours islamophobe

La population de confession musulmane a très largement augmenté ces 30 dernières années en Italie. De quelques milliers dans les années 1970, ils sont passés à 2 millions aujourd'hui selon les statistiques officielles italiennes. Une population qui fait assurément peur à l'archevêque, coutumiers de ces sorties islamophobes.

Dans le même quotidien italien, il dénonçait déjà en avril 2016 cette Europe qui deviendra « musulmane en moins de 10 ans » et un islam qui est, par nature, « violent ». Tout le contraire du discours tenu par le pape François qui a, à maintes reprises, refuser d'associer islam et violence. Le Vatican n'a, à présent, pas encore réagi publiquement aux propos de l'archevêque.

Lire aussi :
Weekend portes ouvertes dans les mosquées en Italie
Italie : une loi anti-mosquées retoquée
Chapeau l'artiste ! Une ex-église devenue mosquée, la première de Venise
La France, « république islamique » bientôt ? Polémique au Vatican (vidéo)





Loading














Recevez le meilleur de l'actu