Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Saint-Etienne-du-Rouvray : réaffirmer sa fraternité face à l'horreur et à la peur

Rédigé par Ligue française des femmes musulmanes (LFFM) | Jeudi 4 Août 2016



Une délégation de la Ligue Islamique du Nord, représentant la Grande mosquée de Lille et le Centre islamique de Villeneuve d'Ascq, dont la présidente de la LFFM, a assisté à la messe du dimanche 31 juillet à la Cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille.
Une délégation de la Ligue Islamique du Nord, représentant la Grande mosquée de Lille et le Centre islamique de Villeneuve d'Ascq, dont la présidente de la LFFM, a assisté à la messe du dimanche 31 juillet à la Cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille.
Douze jours après les terribles crimes perpétrés à Nice, le très triste 14 Juillet 2016, voilà que l'horreur récidive à travers le meurtre d'une violence inouïe du Père Hamel.

La France toute entière pleure ses disparus, hommes, femmes, mais aussi des enfants. L'incompréhension reste entière face au terrorisme touchant des civils, dont de nombreux enfants, et maintenant une figure de paix et de foi.

Le Père Hamel était connu de tous dans sa ville, et il était aimé de la communauté musulmane envers laquelle il liait une relation de fraternité. Les communautés chrétienne et musulmane de Saint-Etienne-du-Rouvray ont tissé un lien particulier de respect et d'entraide ; un espace dédié à l'église avait même été cédé à la communauté musulmane pour la construction d'une mosquée.

La stupéfaction et la tristesse ont envahi nos cœurs, et c'est dans notre foi que nous puisons la force et l’espoir en une paix pour tous. Le deuil reste complet, et s'accompagne désormais d'un flot de questions et de problématiques face au danger ressenti par les Français.

Protéger la paix citoyenne en France

Parmi les réactions de certains médias et politiques ont émergé un certain nombre d'amalgames associant de manière plus ou moins explicite les six millions de français musulmans à ces crimes. D’ailleurs, le nombre d'actes islamophobes a augmenté, ainsi que les agressions verbales.

Face à ces réactions négatives, de nombreux citoyens ont tenu à réaffirmer la solidarité nationale, basée sur la communion entre les différentes communautés religieuses ainsi que sur la fraternité humaine en général. De manière symbolique, des musulmans ont assisté aux messes chrétiennes et des chrétiens à la prière du vendredi.

C'est cette France métissée, forte de sa diversité, qui saura réaffirmer sa citoyenneté et sa fraternité, face à l'horreur et à la peur.

La Ligue française des femmes musulmanes rappelle que les amalgames entre les musulmans et le terrorisme sont inacceptables et doivent être dénoncés fermement. Ils impactent directement la paix citoyenne en France et créent une scission entre les citoyens français. Ils sont justement la réponse dangereuse à cette menace invisible qui vise tous les citoyens, non musulmans et musulmans.

La Ligue française des femmes musulmanes réaffirme la force du vivre ensemble et de la fraternité humaine, liant les Hommes, quelles que soient leurs couleurs, leurs convictions, leurs richesses.

Lire aussi :
Après Saint-Étienne-du-Rouvray, l’interreligieux solidaire reprend de plus bel
Saint-Etienne-du-Rouvray : l’effroi des musulmans, solidaires des chrétiens
[Cultivons l’esprit de paix et de résistance
urlblank:http://www.saphirnews.com/Cultivons-l-esprit-de-paix-et-de-resistance_a22767.html





Loading














Recevez le meilleur de l'actu