Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Ramadan : peut-on discuter du temps de jeûne ?

Rédigé par Merième Alaoui et Hanan Ben Rhouma | Lundi 22 Juin 2015

La règle pendant le Ramadan veut que le jeûne commence de l'aube - et non du lever du soleil - jusqu'au crépuscule du soir. Pendant l'été, jeûner n'est pas aisé, plus encore lorsque les journées sont longues d'une façon qu'elles durent parfois plus de 21 heures comme c'est le cas dans les pays nordiques. La règle doit-elle changer pour autant ?



Plus de 17 heures sans boire ni manger, c'est le temps de jeûne à quoi sont astreints les musulmans de France depuis le 18 juin, date du début du Ramadan dans la plupart des pays. Une restriction particulièrement longue mais sans commune mesure avec leurs coreligionnaires islandais, comme le rappelle le site Quartz, qui jeûnent 21 heures d’affilée.

Chaque année, le débat portant sur la possibilité de raccourcir le temps de jeûne est relancé. Le réduire, c'est ce que pense Oussama Hasan, représentant de la fondation britannique Quilliam qui se présente comme le « premier think tank contre l’extrémisme ». Il propose ainsi de se « synchroniser » avec La Mecque, où on ne jeûne pas plus de 12 heures, afin d'effectuer le Ramadan sans mettre en danger sa santé.

Une proposition ultra-minoritaire mais qui est loin de séduire les cadres religieux musulmans. « Le Ramadan est un rituel qui a ses mécanismes. Et ces mécanismes sont tels que nous jeûnons de l'aube jusqu'au crépuscule. Au sein de notre communauté, de 3h30 du matin à 20h30, nous jeûnerons de longues journées et nous encouragerons les personnes à faire ainsi », selon Khalid Latif, directeur exécutif du Centre islamique à l'université de New York.

L'exception qui confirme la règle

Cet avis, quasi-unanime, est valable dès lors qu'il est possible de distinguer « le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit », selon l'expression coranique du verset 182 de la sourate 2 « La Vache ».

Dans le cas contraire, les musulmans qui sont en capacité d'accomplir le quatrième pilier de l'islam sont invités à suivre les horaires de la ville la plus proche où le soleil se lève et se couche. L'année passée, le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR) a recommandé les musulmans vivant dans l'extrême nord de la Suède à suivre cette règle, tant pour le jeûne que pour les prières.

Lire aussi :
Ramadan sans coucher de soleil : une fatwa pour les musulmans de Suède
Une fatwa autorise les musulmans à boire... pendant Ramadan
Ramadan : une fatwa pour faciliter la pratique des prières du soir
Ramadan : les effets du jeûne sur la santé





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu