Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Pour l’amour du Prophète

Rédigé par Fouad Bahri | Lundi 10 Avril 2006

A l’occasion des commémorations de la naissance du Prophète Muhammad, et quelques semaines après les parutions des caricatures polémiques, Saphirnews revient sur ces initiatives mises en place et inaugurées par des associations musulmanes, dans le but affiché de combattre l’image fausse et insultante du Prophète répandue, selon elles, par les médias français.



Un mois et demi après la violente polémique qui a suivi la publication des dessins danois caricaturant le Prophète de l'islam, quelles sont, au juste, les traces laissées par un tremblement de terre médiatique qui aura suscité, tout à la fois, appels au boycott économique, crise politique, manifestations et procédures judiciaires ?
En France, les initiatives auront rapidement pris forme. Que ce soit par des lieux de culte ou des associations, de nombreuses publications ont vu le jour, ponctuelles ou durables. Toutes sont attachées à présenter le vrai visage du Prophète, sa vie et la grandeur de son œuvre. C'est le cas du dépliant distribué par l'Union des Organisations Islamiques de France dans ses différentes mosquées. Dans la collection « Islam, le saviez-vous ? », une brochure intitulée « Mohamed, l'ultime Messager de Dieu » présente brièvement les évènements importants et les qualités qui furent celle du Prophète. On peut y lire que « l'islam est la continuation de toutes les religions (…) le chemin qui mène vers la solution des problèmes humains », que « la voie indiquée par Mohamed consiste à accepter pleinement la condition humaine » et qu'elle ne comporte pas « de rupture entre le profane et le sacré ». Le tract insiste sur la bonté du Prophète, son caractère méditatif, sa magnanimité et la sagesse de ses décisions. Il se termine par un florilège de citations et d'éloges de célébrités non musulmanes sur le Prophète.

Prévu à 400 000 exemplaires, le livret de l'UAM veut répondre précisément au numéro de Charlie-Hebdo sur les caricatures.
Prévu à 400 000 exemplaires, le livret de l'UAM veut répondre précisément au numéro de Charlie-Hebdo sur les caricatures.

L’Union fait la force

A Tremblay en France, dans la Seine-Saint-Denis, c'est une petite revue, quatre pages pour un format A3, au titre évocateur de l'Union, qui est publiée chaque semaine. Plus d'une soixantaine de numéros sont déjà sortis et un numéro spécial sur le Prophète a été imprimé en février dernier. Pour Abdelghani Bentrari, président de l'Union des musulmans de Tremblay en France, qui édite la revue, le concept est simple. « Nous publions chaque semaine cette revue que nous distribuons après la prière du vendredi. Il s'agit d'une revue de presse et d'une sélection d'articles et de textes, accompagnés d'illustrations, que nous publions en deux cent cinquante exemplaires, localement. La revue parle d'islam mais pas seulement. La politique ou d'autres sujets sont aussi traités. Le journal marche bien. Cela part très vite chaque semaine. Nous l'envoyons également par mail à nos abonnés. » Le numéro spécial sur le Prophète, qui recense lui aussi de nombreuses citations de célébrités intellectuelles, a été exclusivement distribué aux non musulmans de Tremblay en France. Une manière de répondre à la presse hexagonale et de combattre la désinformation et l'amalgame suscités par les caricatures, en particulier celles qui présentaient le Prophète et par extension les musulmans, en terroristes.

Franchir le seuil des apparences

Plus ambitieuse, semble être l'initiative actuellement élaborée par l'Union des associations musulmanes de Seine Saint Denis. Leur projet n'est rien moins que la publication de 400 000 exemplaires d'un livret sur la vie et la personnalité du Prophète Muhammed. Il s'agit très symboliquement de répondre à l'initiative de l'hebdomadaire Charlie-Hébdo, qui, le mercredi 8 février, avait tiré à 400 000 exemplaires les caricatures danoises du Jyllands-posten. M'hammed Henniche, le secrétaire général de l'UAM, nous avoue les deux buts de cette action. « Le premier but est de corriger l'image fausse et négative qui a été donnée du Prophète. Le second but est d'inscrire enfin notre action dans le temps et au-delà de la simple réaction. »
Comme le journal L'Union, ce livret d'environ seize pages, sera distribué à des non musulmans. « Nous avons voulu, à travers ce livret, lancer un appel à l'étude du Prophète. Nous avons procédé par des petites phrases qui vont à l'essentiel. Ce livret va présenter aux non musulmans le physique du Prophète qui est une contrepartie de l'image négative des caricatures. Ses qualités, quelques références biographiques et un relevé des opinions célèbres sur le Prophète. Nous allons également faire un site Internet sur le Prophète qui développera plus longuement, tous ces aspects. » La sensibilisation des médias, universités et maisons d'éditions françaises sera privilégiée. Mais pour mener à bien cette opération médiatique, l'UAM devra sans doute faire appel à la contribution financière des musulmans de Seine Saint Denis et d'ailleurs. Le coût total de l'opération risque, en effet, de se chiffrer à au moins 40 000 euros. « On va demander à toutes les associations de s'associer à cette initiative. Des associations du 77 et même de Rouen sont déjà intéressées par cette action. »
Une affiche assez grandiose a été imprimée et la distribution du livret est prévue début mai. « Sur l'affiche, on peut voir une porte entr'ouverte où surgit une intense lumière. Il s'agit de la porte où est enterré le Prophète avec son sceau, sur lui la paix. Cela signifie une invitation, un appel à entrer en dialogue et à franchir le seuil des apparences trompeuses. »





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu