Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Palestine : la Fédération française de football dit non au dialogue

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 18 Avril 2013



Une quarantaine de militants de la cause palestinienne ont occupé le siège de la Fédération française de football (FFF) à Paris, mercredi 17 avril, à l'occasion de la journée internationale de soutien aux prisonniers palestiniens. Ils demandaient à être reçus par le président, Noël Le Graët, pour évoquer le sort de deux footballeurs de l'équipe nationale palestinienne, Omar Abu Rouis et Mohammed Nemer, emprisonnés depuis février 2012 par Israël.

« Israël criminel, FFF complice », scandaient les militants, dont plusieurs se sont enchaînés. En réponse à leur demande, la FFF leur a envoyé la gendarmerie qui s’est chargée d’évacuer les manifestants. L’instance dirigeante du football français ne veut décidément pas les entendre. Elle a d’ailleurs refusé de rencontrer Mahmoud Sarsak, le footballeur palestinien libéré en juillet 2012 après trois ans de prison et presque 100 jours de grève de la faim.

Actuellement en Europe pour une série de conférences, il appelle à ce qu’Israël n’organise pas le championnat d’Europe de football des moins de 21 ans (Euro Espoirs) prévu en juin prochain en raison des multiples violations par Israël du droit international.






Loading












Recevez le meilleur de l'actu