Connectez-vous S'inscrire






Monde

Kanouté, Drogba, Menez, Mandanda… Des stars du football soutiennent la Palestine

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 1 Décembre 2012

Kanouté, Drogba, Menez, Mandanda... Une soixantaine de footballeurs européens ont lancé, jeudi 29 novembre, un appel au soutien aux Palestiniens. Sans détour, ils condamnent la dernière offensive israélienne contre la bande de Gaza, qui a provoqué la mort de quelque 170 personnes, et dénoncent la tenue, en Israël, du Championnat d'Europe de football espoirs en juin 2013.



Kanouté, Drogba, Menez, Mandanda… Des stars du football soutiennent la Palestine
« Nous, footballeurs européens, exprimons notre solidarité avec le peuple de Gaza qui vit depuis trop longtemps en état de siège, et dont on refuse les droits humains les plus fondamentaux : la dignité et la liberté. Les derniers bombardements israéliens à Gaza, provoquant la mort d’une centaine de civils, a été une nouvelle offense à la conscience du monde. »

C’est par ces premiers mots qu’une soixantaine de footballeurs européens ont lancé un appel retentissant au soutien à la Palestine, parrainé par Frédéric Kanouté. Ce joueur franco-malien a longtemps évolué dans le club de FC Séville, en Espagne, avant d'être recruté par le club chinois de Beijing Guoan où il termine actuellement sa carrière jalonnée de succès.

Il avait, par le passé, déjà montré publiquement son soutien aux Palestiniens, notamment en janvier 2009 pour protester contre les massacres israéliens à Gaza. L'attaquant avait alors montré un tee-shirt Palestine - le même que celui présenté dans la photo plus haut - après un but marqué en huitième de finale aller de la Coupe d’Espagne. Kanouté avait écopé d'une amende, dont le montant n'a jamais été formellement communiqué.

Parmi les signataires, et non des moindres, on compte Didier Drogba, aujourd’hui au Shanghaï Shenhua (Chine), Jérémy Menez au Paris Saint-Germain, ou encore Moussa Sow au Fenerbahçe Spor Kulübü (Turquie). On compte également dix joueurs de l’Olympique de Marseille, dont Alou Diarra, Soulaymane Diawara et Steve Mandanda.

Ils disent non à l'Euro Espoirs 2013 en Israël

« Il est inadmissible que des enfants soient tués alors qu’ils jouent simplement au football, notamment à la veille où Israël va accueillir l’UEFA des moins de 21 ans, se voyant ainsi récompensé alors qu’il commet des actes contraires aux valeurs du Sport », lit-on dans le texte, mis en ligne sur le site de Kanouté jeudi 29 novembre, jour de l’admission de la Palestine à l’ONU comme Etat observateur non membre.

L’appel fait notamment référence à la mort de Mohamed Harara et Ahmed Harara (16 et 17 ans), Matar Rahman et Ahmed Al Dirdissawi (18 ans), tués lors du bombardement israélien d'un terrain de sport à Gaza le 10 novembre.

« Nous savons en outre que depuis février 2012, les deux joueurs de football de l'équipe d'Al Amari, Omar Rowis (23 ans) Mohammed Nemer (22 ans), sont toujours emprisonnés en Israël sans procès ni jugement », ajoutent-ils.

Comme Eric Cantona, les signataires s’indignent ainsi de la tenue annoncée, en juin 2013, du Championnat d’Europe de football espoirs des moins de 21 ans en Israël. Une position qui rejoint celle des organisations de défense des droits des Palestiniens, qui s'activent en parallèle, dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), pour empêcher la tenue de cet évènement sportif en Israël.

« Malgré le récent cessez-le-feu, les Palestiniens doivent encore subir une éprouvante vie sous occupation. Ils doivent être protégés par la communauté internationale car tout homme a le droit d’aspirer à une vie faite de dignité, de liberté et de sécurité. Nous espérons qu’un règlement juste émergera enfin », conclut le texte.

Un immense carton rouge est une nouvelle fois adressé à Israël.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu