Connectez-vous S'inscrire






Livres

Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier. Manifeste pour un islam retrouvé, de Seydi Diamil Niane

Reçu à Saphirnews

Rédigé par | Vendredi 1 Septembre 2017



L'avis de Saphirnews

Âgé d’à peine plus d’un quart de siècle, l’auteur franco-sénégalais a déjà un brillant parcours. Nourri à l’enseignement traditionnel en sciences islamiques dans son pays d’origine, initié à la voie soufie tijaniyya, il est actuellement doctorant à l’université de Strasbourg avec deux masters en poche d’islamologie et d’études arabes.

Mais Seydi Diamil Niane ne vient pas ici pour étaler son savoir. Deux ans après les attentats de 2015, ce militant de l’interreligieux et de l’interconvictionnel, qui aime à citer Frantz Fanon, Abd al Malik et Amadou Hampâté Bâ, témoigne humblement et appelle dans ce manifeste à changer le monde avec humanisme et spiritualité.

Présentation de l'éditeur

Le cri d’indignation d’un jeune musulman face à l’extrémisme comme à la stigmatisation, aux idées reçues, amalgames et raccourcis auxquels il tord le cou.

Le plaidoyer, assorti de propositions pour un islam dans la cité -éclairé, humaniste et spirituel-, d’un militant engagé du vivre-ensemble dans le cadre de la laïcité et du dialogue interconvictionnel auquel il apporte une salutaire contribution.

L'auteur

Franco-sénégalais, Seydi Diamil Niane est titulaire d'un double master en islamologie et études arabes. Chercheur au Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies, doctorant en islamologie à l’université de Strasbourg, sous la direction du spécialiste du soufisme Éric Geoffroy, il est membre du réseau associatif CoExister.

Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier. Manifeste pour un islam retrouvé, de Seydi Diamil Niane

Extrait

[p. 98-99] Voilà l’humanisme théocentré tel que je le conçois, à la lumière de l’enseignement soufi. Inutile de maitriser toutes les sciences religieuses, de mémoriser entièrement le Coran et les hadiths du Prophète, de connaître précisément l’Histoire de l’islam et son évolution jusque dans les moindres détails, si notre cœur n’est pas empli d’un amour inconditionnel de l’homme, vicaire du Miséricordieux sur Terre et dépositaire de son Esprit créateur. Sans cet amour de l’homme, nos prières ne sont que des mouvements, nos jeunes que des tortures que nous nous imposons, nos pèlerinages à La Mecque que des voyages vidés de tout substrat spirituel.

« Les meilleurs créatures parmi nous, enseignait Tierno Bokar, seront celles qui vivront dans l’Amour et la Charité, et dans le respect de leur prochain. Droites et lumineuses, elles seront comme le soleil qui se lève et qui monte droit vers le ciel. »

Face à ceux qui déshumanisent la vie, osons, chers musulmans, l’humanisme théocentré pour être à la hauteur du message coranique.

Seydi Diamil Niane, Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier. Manifeste pour un islam retrouvé, Eyrolles, septembre 2017, 128 p., 13,90 €.



Journaliste à Saphirnews.com ; rédactrice en chef de Salamnews En savoir plus sur cet auteur



Loading














Recevez le meilleur de l'actu