Connectez-vous S'inscrire






Religions

Mohammed Moussaoui réélu à la tête de l’Union des mosquées de France

Rédigé par | Lundi 3 Avril 2017

L’Union des mosquées de France (UMF), qui en est à sa troisième année d’existence, continue son bout de chemin.



Mohammed Moussaoui réélu à la tête de l’Union des mosquées de France
Mohammed Moussaoui a été réélu à la tête de l’Union des mosquées de France (UMF) pour un deuxième mandat de trois ans à l’issue d’une réunion, dimanche 2 avril, du conseil d’administration, lui-même constitué des élus des 13 représentations régionales de l’UMF (UMR).

Depuis sa création en 2014, la fédération s’est principalement chargée du dossier de la formation des imams et cadres religieux musulmans. L’UMF, proche du Maroc, a ainsi acté en 2015 un partenariat avec l’Institut Mohammed VI en se chargeant de l’accompagnement des candidats à la fonction de l’imamat et de l’enseignement religieux dans leur projet de formation.

« La lutte contre le radicalisme qui frappe une frange de notre jeunesse repose en partie sur notre capacité à bien former nos cadres religieux et à leur donner les moyens adaptés à leur noble mission », indique-t-elle dans un communiqué, ajoutant qu’elle ambitionne de créer son propre institut de formation en France d’ici à « la rentrée de septembre 2018 ».

L’UMF ne s’est pas privée de donner son mot sur la charte de l’imam officialisée jeudi 30 mars par le Conseil français du culte musulman (CFCM), dont Mohammed Moussaoui a été président. Face à la crise interne, la fédération, qui a contribué à la rédaction de la charte, estime que, s’« il est normal que les différentes contributions ne soient pas retenues intégralement », il aurait été « plus conforme au mode de décision du CFCM que la synthèse faite par le président du CFCM soit à nouveau discutée au sein des instances du CFCM afin de permettre son adoption définitive et incontestable ».



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading












Recevez le meilleur de l'actu