Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss

Sur le vif

Marseille : les ripoux de la BAC coincés

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 5 Octobre 2012

           


Après l'affaire Neyret, l’image de la police est une nouvelle fois entachée. Un réseau de ripoux a été démantelé au sein de la Brigade anti-criminalité (BAC) Nord de Marseille. Les agissements des policiers de cette unité sont accablants. De la drogue, de l’argent liquide et des bijoux ont été retrouvés dans les locaux de la BAC et au domicile des agents soupçonnés de corruption.

Douze policiers du service de jour de la BAC sont en garde à vue depuis mardi 2 octobre. Quinze autres ont été entendus comme témoins mercredi 3 octobre.

« Toutes les personnes qui ont tourné avec les douze, et cela pendant plusieurs années, seront entendues. Ça peut faire beaucoup de monde et pas forcément qu'à Marseille car certains ont depuis été mutés », précise Alphonse Giovaninni, du syndicat Unité SGP Police.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers arrêtés se faisaient remettre des produits stupéfiants ou de l'argent par des trafiquants de drogue ou des vendeurs de cigarettes à la sauvette et fermaient les yeux en échange. Le manège durait depuis au moins deux ans.

Avec l’argent détourné, ils se seraient construit des piscines, achetés des voitures privées ou offerts des voyages. Pour les coincer, l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) avait caché des micros et des minicaméras dans les véhicules de la BAC.

Les ripoux pourraient être placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer, voire écroués. Avec leur arrestation, la BAC Nord de Marseille est totalement désorganisée. Avec de tels ripoux, la vie est belle pour les délinquants des quartiers nord où se multiplient, ces derniers temps, les règlements de compte sanglants.

Lire aussi :
Akhenaton/Charlie Hebdo : « On devrait rapper avec une carte de presse collée sur le front »
La police prise en flagrant délit de « faciès »
Ali Ziri, un chibani mort sous les coups de la police




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading



Inscription à la newsletter

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Depuis lundi 7 juillet, la bande de Gaza vit sous la peur constante des bombes israéliennes. En plein mois du Ramadan, l'heure est à l'urgence aussi bien humanitaire que politique. Les bilans humain et matériel s’alourdissent d'heure en heure à Gaza. Suivez ici l'évolution des événements à Gaza en temps réel. Retour sur les principaux faits de la semaine.











L'actu vue par Yace