Connectez-vous S'inscrire






Monde

Marathon de Boston : les musulmans américains réagissent

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 16 Avril 2013

Les organisations musulmanes américaines ont très tôt réagi pour condamner les explosions qui se sont produites à Boston, lundi 15 avril lors du marathon. Elles appellent les musulmans à donner de leur personne pour venir en aide aux victimes et déplorent dans le même temps les accusations fallacieuses faites à leur encontre quant à la nature des attaques.



Le marathon de Boston endeuillé lundi 15 avril.
Le marathon de Boston endeuillé lundi 15 avril.
L'attentat qui endeuille tout Boston depuis lundi 15 avril suscite l’émoi aux Etats-Unis. Les explosions, qui se sont produites à la ligne d’arrivée du marathon de Boston, ont été suivies de condamnations de l’ensemble du peuple américain.

Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), une des organisations musulmanes les plus actives aux Etats-Unis, a très tôt publié un communiqué pour condamner les attaques, qui ont provoqué la mort d’au moins trois personnes et 130 blessés.

Le CAIR exhorte ainsi « tous les Américains à prier pour les victimes et leurs familles » et appelle la communauté musulmane de la région de Boston à donner leur sang pour les blessés, « une démonstration concrète du soutien pour les victimes ». « Nous appelons également à l'arrestation rapide des coupables », a déclaré le directeur exécutif national du CAIR, Nihad Awad.

Don du sang aux victimes

La Société Islamique d’Amérique du Nord (Islamic Society of North American, ISNA), une des plus anciennes organisations musulmanes d’Amérique du Nord, s’est aussi empressée de condamner les explosions. « Nos prières vont aux victimes et à leurs proches », déclare-t-elle, priant pour que les auteurs de l’attentat soient rapidement retrouvés et traduits en justice.

Les premiers secours ont fait preuve d’une « réelle compassion, de courage et de force face à la crise et nous sommes reconnaissants de leur travail acharné pour sauver les blessés. Nous remercions également toutes les personnes présentes dont le premier instinct fut de se tourner vers le chaos pour apporter leur aide », indique l'organisation dans un communiqué.

Appels à la prudence

Les institutions musulmanes invitent aussi les Américains à ne pas rendre de jugements hâtifs quant à la nature de l'attaque à Boston et à ne pas jeter l'opprobre sur une communauté religieuse. « Quiconque est derrière cela devrait être traduit en justice rapidement et subir la punition la plus sévère en vertu de notre système judiciaire américain », a déclaré le porte-parole du CAIR, Dawud Walid.

De très nombreux messages et tweets islamophobes sont en effet apparus sur les réseaux sociaux après des rumeurs faisant état de l'interpellation d'un Saoudien. C'est ainsi qu'un chroniqueur de la chaîne conservatrice Fox News, Erik Rush, a écrit que les musulmans « incarnent le mal. Tuons-les tous ! », en réponse à la question d'un internaute « Blâmez-vous déjà les musulmans ? ».

La pagaille règne encore sur place. Les enquêteurs ne privilégient encore aucune piste et ont du pain sur la planche pour démêler le vrai du faux. Il s'agit de la plus grave attaque sur le sol américain depuis les attentats du 11 septembre 2001.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu