Connectez-vous S'inscrire






Livres

Ma mère patrie, par Hanane Charrihi et Elena Brunet

Reçu à Saphirnews

Rédigé par | Mercredi 15 Février 2017



L’avis de Saphirnews

La famille Charrihi ont vu leur vie basculer le 14 juillet 2016 lorsque Fatima Charrihi est morte, brutalement fauchée par un camion-bélier avec 85 autres personnes sur la Promenade des Anglais. Cette mère de sept enfants a alors été la première victime de l’attentat de Nice. Et comme un tiers d’entre les défunts ce soir-là, elle était musulmane. Seulement la haine n’a pas épargné ces familles endeuillées et les Charrihi en ont très vite fait l’amère expérience.

De son chagrin, sa fille Hanane Charrihi en a fait une force en écrivant Ma mère patrie, ouvrage dans lequel elle raconte le drame tel qu’elle et sa famille l’ont vécu. Elle ne manque pas de retracer le parcours de sa mère, née au Maroc, et y dresse le portrait d’une personnalité attachante. L'émotion gagne vite le lecteur, qui ressent l'amour que cette femme a suscité autour d'elle.

Et face aux amalgames faciles, l'auteure raconte au travers d'anecdotes la façon dont Fatima a pratiqué l'islam au quotidien et l'a inculqué à ses enfants, avec sérénité, sans que la religion ne soit le prétexte d'une fracture avec la société française, bien au contraire.

Ma mère patrie est un hommage poignant d’une fille à sa mère mais aussi celui d’une citoyenne de confession musulmane à la France, qui appelle ses concitoyens à ce que l’unité prévale sur les divisions et à que les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité soient un triptyque vivant pour tous.

Ma mère patrie, par Hanane Charrihi et Elena Brunet

Présentation par l'éditeur

Fatima Charrihi fut la première victime de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Elle était musulmane, comme un tiers des personnes assassinées ce soir-là.

Sa fille, Hanane, dévoile la personnalité de cette mère d’exception. Exigeante et généreuse, puisant ses valeurs de paix et de tolérance dans sa pratique de l’islam.

Mais Hanane raconte aussi son chagrin dans l’omni­présence médiatique. Et la haine que sa famille a dû endurer en plein deuil.

C’est avec lucidité et douceur qu’Hanane prend la plume pour contrer les amalgames. Et rendre hom­mage à sa mère, en réaffirmant son attachement à la France, sa patrie.

Les auteurs

Hanane Charrihi a 27 ans et vit en banlieue parisienne. Elle est l’une des sept enfants de Fatima Charrihi. Elena Brunet est journaliste au magazine L’Obs.

Hanane Charrihi et Elena Brunet, Ma mère patrie, Face aux attentats, restons unis, éditions de La Martinière, janvier 2017, 12,9 €, 120 p.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading














Recevez le meilleur de l'actu