Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Points de vue

Les jeunes musulmans américains, vecteurs de la diplomatie des Etats-Unis

Par Salman Ravala*

Rédigé par Salman Ravala | Samedi 8 Septembre 2012



Les jeunes musulmans américains, vecteurs de la diplomatie des Etats-Unis
Boca Raton, Floride – Dans le monde globalement connecté d’aujourd’hui, il est indispensable d’établir des relations coopératives et de promouvoir un sentiment partagé d’humanité. Les Etats-Unis peuvent diriger cet effort en apportant leur soutien à une frange croissante de sa population – les jeunes musulmans américains. Le rôle que jouera, dans le futur, la prochaine génération est une donnée que chaque Américain devrait considérer.

Les Etats-Unis comptent plus de 7 millions de musulmans, dont 40 % ont entre 18 et 29 ans. Les initiatives visant à augmenter leur capacité à suivre des études supérieures et à les aider à s’engager efficacement dans la vie publique non seulement seront utiles aux Américains et aux communautés locales, mais aussi permettront aux Etats-Unis de construire des relations positives avec d’autres pays.

Bien que beaucoup de jeunes musulmans américains suivent déjà des études universitaires, une grande partie d’entre eux ne parvient pas à les finir et à obtenir un diplôme en raison des coûts des études supérieures qui augmentent rapidement. De plus, la plupart des prêts d’études comportent des taux d’intérêt, petits mais significatifs. Les prêts portant intérêts sont en général interdits par les principes de finance islamique et représentent un obstacle additionnel pour les étudiants musulmans à la recherche de fonds pour financer leurs études.

Pour lutter contre ce problème, un groupe de musulmans américains formé d’entrepreneurs, de philanthropes, de leaders de la communauté locale, d’avocats et de médecins – individus qui croient en la valeur des études supérieures et dans l’action de redistribuer des biens – ont mis sur pied une série de bourses d’études et d’organisations d’engagements civiques, afin de promouvoir les études universitaires et le service public auprès des musulmans américains. Des organisations telles que « Dollar-A-Day Scholarship Fund (DAD) », « the Islamic Scholarship Fund » (Le fonds islamique pour les bourses d’études) et la « Fadel Educational Foundation » (Fondation Fadel pour l’éducation) décernent des bourses aux étudiants qui poursuivent des études universitaires et des diplômes en relation avec les arts libéraux et les sciences sociales.

DAD, par exemple, est une initiative qui encourage les donneurs à se rassembler et à ce que chacun contribue d’un dollar par jour. Le but est de partager la responsabilité de l’avancement des idéaux d’érudition, de leadership et de service public parmi les musulmans américains. Chaque année, DAD lève des milliers de dollars, qui sont ensuite décernés aux étudiants au moyen de bourses d’études universitaires. Les étudiants postulent chaque année pour l’obtention de ces bourses et sont sélectionnés sur la base d’une combinaison de critères incluant les besoins financiers, le domaine d’étude, le niveau d’engagement social et communautaire ainsi que les aspirations futures à devenir un acteur du changement positif.

Les fondateurs de DAD sont convaincus qu’aucun étudiant ne doit renoncer à ses études à cause de problèmes financiers, en particulier si leurs études sont dans des domaines qui promeuvent l’engagement civique et le développement communautaire. DAD met également sur pied d’autres programmes, tels qu’un fonds de rémunération pour les internats, qui soutient les étudiants engagés dans des stages de formation locaux et dans les pays en voie de développement. Cela est inestimable pour leur expérience éducative dans notre environnement global. De plus, DAD cherche à développer un programme de prêts sans intérêts pour les études supérieures, qui serait fondé sur les principes de la finance islamique, afin d’offrir une alternative pratique aux prêts scolaires portant intérêts.

Dans un pays tel que les Etats-Unis, dans lequel les étudiants peuvent étudier dans des institutions académiques de renommée mondiale, nous sommes particulièrement bien placés pour soutenir de telles causes. Les pays occidentaux portent un intérêt croissant à travailler avec des pays à majorité musulmane. Et dans notre modeste XXIe siècle, notre monde globalement interconnecté, des jeunes musulmans américains possédant une bonne éducation vont jouer un rôle central en tant qu’ambassadeurs des Etats-Unis, construisant des relations avec d’autres musulmans autour du monde et mettant en valeur l’engagement sincère des Etats-Unis à l’ingéniosité, à l’innovation, à la gouvernance, à l’érudition, au leadership et au service de la société.


* Salman Ravala est avocat et fondateur de Dollar-A-Day Scholarship Fund, Inc (DAD).




Salman Ravala


Points de vue | Débats Interactifs | Chroniques


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace