Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Législatives en Egypte : le pouvoir fait appel

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 13 Mars 2013



Mohamed Morsi ne compte pas se laisser faire. Alors que la justice administrative égyptienne a ordonné, mercredi 6 mars, l'annulation, des élections législatives, prévues fin avril, le président égyptien a décidé de faire appel de cette décision.

Ainsi, c'est au nom du président, que l'Autorité des procédures d'Etat, une instance gouvernementale, a décidé de déposer un recours auprès de la Cour administrative du Caire qui avait décidé d'annuler les législatives. Celle-ci estimait que le pouvoir n'avait pas respecté la procédure constitutionnelle pour l'organisation de ces élections.

Mais le gouvernement reproche à la justice administrative d'avoir rendu un avis comportant « des erreurs de droit et des vices de forme qui l'écartent de tout fondement juridique », rapporte l'agence de presse égyptienne Mena.

C'est surtout que Mohamed Morsi, qui doit faire face à une contestation de plus en plus vive, n'a vraiment pas besoin d'un nouveau camouflet.

Cet appel sera examiné dimanche 17 mars par la Cour administrative.

Lire aussi :
Egypte : nouvelles violences meurtrières, les législatives annulées
Egypte : la colère du peuple, deux ans après la chute de Moubarak
Egypte : Morsi decrète l'état d’urgence dans trois provinces
Egypte : l'appel au « dialogue national » de Morsi ne calme pas les tensions
Egypte : la Haute Cour constitutionnelle pourrait dissoudre l’Assemblée constituante




Loading












Recevez le meilleur de l'actu